Académie des lettres du Québec

Le 9 décembre 1944, un groupe d'écrivains dirigés par Victor Barbeau fonde l'Académie canadienne-française qui, en 1992, prendra le nom d'Académie des lettres du Québec. Son but consiste à servir et défendre la langue et la culture française au Canada.

Ses membres fondateurs sont Victor Barbeau, Robert Charbonneau, Robert Choquette, Marie-Claire Daveluy, Léo-Paul Desrosiers, Guy Frégault, Alain Grandbois, Philippe Panneton (Ringuet), Robert Rumilly, Marius Barbeau, Roger Brien et Louis Lachance.

L'Académie décerne chaque année une médaille à un écrivain pour l'ensemble de son oeuvre (Gabrielle Roy, 1946; Germain Guèvremont, 1947; Gilles Vigneault, 1992; Maurice Lemire, 1993). De plus, une fois par an, elle s'associe aux Brasseries Molson du Canada Limitée afin de remettre un prix d'un montant de 5000 $ au meilleur roman de l'année. En 1988, des prix ont été créés pour la poésie et les essais.

L'Académie organise chaque automne un colloque d'écrivains sur un thème choisi afin de rejoindre les auteurs québécois et le grand public. Voici quelques-uns des thèmes déjà abordés : Littérature québécoise depuis 1900 : ruptures et continuités (1983), Place de la littérature dans l'éducation (1990) et Les Fondateurs (1994). L'Académie des lettres du Québec compte 36 sièges.