Alexander, William, comte de Stirling

William Alexander, comte de Stirling, poète, courtisan, colonisateur (Menstrie, Écosse, v. 1577 -- Londres, Angl., 1640). On se souvient de lui pour sa prévoyance nationaliste et pour avoir donné à la Nouvelle-Écosse son nom, un drapeau et des armoiries, bien qu'il ne soit jamais venu en Amérique du Nord. Sir William considérait la colonisation comme un moyen d'étendre l'Écosse, tout comme l'Angleterre, dont les entreprises contemporaines étaient couronnées de succès.

Comme il jouit de l'appui de Jacques Ier et de Charles Ier, on lui concède un territoire en 1621, un financement nécessaire par la vente de titres de baronnet ou de chevalier en 1624 et des armoiries pour la province en 1625. Des problèmes financiers, la réticence des Écossais à émigrer et les revendications territoriales de la France entravent le développement. À part les deux colonies de courte vie établies par le fils de sir William au Cap-Breton et à PORT-ROYAL(Annapolis Royal), l'entière concession est sacrifiée en 1632 comme remboursement aux Français de tous les frais du contrat de mariage de Charles Ier.