La babiche est faite de cuir vert dépouillé de son poil par trempage, étiré pendant qu'il sèche, puis découpé en longues lanières. Nommée ainsi par les premiers négociants français, la babiche a de multiples usages : confection de fils de pêche et de harpons, de cordes d'arc, de filets maillants, de colliers de portage, de bandeaux et de raquettes. Enfin, les peaux servent aussi à fabriquer des tambours. Tricotée, la babiche sert à fabriquer des sacs d'une grande qualité de confection, tandis que tressée, elle sert à fabriquer des licous et des courroies de transport. Les peaux de différents animaux terrestres et marins sont transformées en babiche, dont l'épaisseur, la couleur et la résistance varient selon l'animal.