Comédie policière réalisée par Érik Canuel, le film Bon Cop Bad Cop prit l'affiche sur les écrans du Québec le 4 août 2006. Mettant en vedette Patrick Huard (qui participa à l'écriture du scénario) et Colm Feore, le film a pour particularité d'être bilingue et de jouer sur les différences culturelles et linguistiques entre le Québec et le Canada. Ces différences exagérément présentées pour le grand plaisir du public, se retrouvent bien campées dans les deux personnages, soit les détectives David Bouchard, du Québec et Martin Ward, de Toronto. Ces deux détectives devront unir leurs forces à la suite de la découverte d'un cadavre, retrouvé littéralement à la frontière du Québec et de l'Ontario, soit perché sur le panneau publicitaire, qui d'un côté annonce la fin du territoire québécois et de l'autre, le début de la province de l'Ontario. Il y a donc présence d'un tueur en série qui s'occupe d'éliminer de gros bonnets qui veulent vendre les équipes de hockey canadiennes à des Américains.

Alors que le détective Bouchard mène l'enquête sans respect du protocole, affiche un laisser-aller et un langage qui, quand même font leurs preuves, le détective Ward, lui, en complet-cravate, se veut respectueux de l'ordre qu'impose sa profession. L'un déteindra sur l'autre et vice-versa dans un échange linguistique absolument irrésistible.

Ce film obtiendra plusieurs prix, soit les Génies : le 13 février 2007, Génie pour le meilleur film de l'année (2006), Génie pour le meilleur son d'ensemble et Bobine d'Or; prix Jutra 2007, pour le meilleur montage. Bon Cop Bad Cop brisa aussi le record de la plus grosse recette du box-office canadien soit plus de 12,2 millions de dollars.