Borsos, Phillip

 Phillip Borsos, réalisateur (Hobart, Tasmanie, 5 mai 1953 -- Vancouver, 1er févr. 1995). Borsos remporte beaucoup de succès comme producteur et réalisateur de courts métrages. Il s'assure une réputation internationale avec son premier long métrage, The Grey Fox, qui raconte l'histoire vraie du voleur de trains Bill Miner. En 1983, Borsos reçoit le prix de la meilleure réalisation et Grey Fox, le prix du meilleur film lors du Palmarès du film canadien. Ce dernier est considéré comme l'un des films canadiens les plus réussis et a contribué à donner son envol à l'industrie du film au Canada.

Borsos s'intéresse très jeune au cinéma et acquiert une caméra 16 mm alors qu'il fréquente l'école secondaire à Maple Ridge, en Colombie-Britannique. Il étudie le cinéma à la Banff Centre School of Fine Arts et à la Vancouver School of Art. De plus, il fait un stage au Alpha Cine, un laboratoire de cinéma de Vancouver. En 1976, il fonde Mercury Pictures. Trois de ses premiers films, Cooperage (1976), Spartree (1977) et Nails (1980; v.f. Clous), remportent le prix du meilleur court métrage au Palmarès du film canadien. En outre, Nails est sélectionné pour un Oscar.

Les films de Borsos plaisent par leur style visuel très particulier et leur réalisme poétique. Après avoir réalisé deux autres longs métrages, The Mean Season (1985) et One Magic Christmas (1985; v.f. Un Noël prodigieux), il travaille pendant une dizaine d'années à essayer de terminer Bethune : The Making of a Hero (1990; v.f. Béthune ou la vie d'un héros) ainsi qu'une adaptation de The Cider House Rules, de l'écrivain John Irving, qui n'a jamais été tournée. Le dernier film de Borsos, Far From Home : The Adventures of Yellow Dog (1994; v.f. Loin de la maison : l'extraordinaire histoire d'Angus et son labrador), a été tourné en grande partie dans sa ferme, à l'île Mayne, en Colombie-Britanique. Il succombe à la leucémie après avoir lutté pendant 10 mois.