Brochet

Les brochets appartiennent à la famille des Ésocidés, qui inclut cinq espèces de poissons prédateurs d'eau douce à rayons mous, à museau allongé, à dents pointues, à corps cylindrique et à queue fourchue. Leurs nageoires dorsale, anale et caudale sont très rapprochées. La famille des Ésocidés fait partie de l'ordre des Ésociformes et de la classe des Actinoptérygiens.

Les anglophones donnent aux trois plus petits membres de la famille (le Brochet d'Amérique, le Brochet vermiculé et le Brochet maillé) le nom vernaculaire de « pickerel », qui est un diminutif de « pike ». Dans certaines régions du Canada, les anglophones attribuent incorrectement le terme « pickerel » au DORÉ JAUNE.

Description

Le Grand Brochet et le Maskinongé ont un corps ovale, une grande tête aplatie (parfois concave chez le second), un museau en forme de bec de canard et de grosses dents. Le Grand Brochet se distingue par des rangées horizontales de motifs en forme de fèves, des taches jaunes sur fond vert ou brun, quatre à six pores de chaque côté de la face ventrale de sa mâchoire inférieure et par des écailles recouvrant ses joues et la moitié de ses opercules. Le Maskinongé est le plus grand représentant de la famille. Il se caractérise par des marques sombres sur fond pâle, six à dix pores de chaque côté de la face ventrale de sa mâchoire inférieure et par l'absence d'écailles sur la portion inférieure de ses joues et de ses opercules. Bien que des Maskinongés de plus de 1,8 m et de 45 kg aient autrefois été observés, la plupart des spécimens actuels sont beaucoup plus petits (70 cm à 120 cm, de 3 kg à 16 kg).

Répartition et habitat

Le Grand Brochet (Esox lucius) a une distribution circumpolaire, le Brochet d'Amur (E. reicherti) est indigène de la Sibérie et de la Chine, et le Maskinongé (E. masquinongy), le Brochet d'Amérique (E. americanus) ainsi que le Brochet maillé (E. niger) se rencontrent exclusivement en Amérique du Nord. Ces deux derniers vivent à l'état naturel seulement dans l'Est de l'Amérique du Nord. Le Grand Brochet se rencontre partout au Canada excepté dans les Maritimes, en Gaspésie, dans la plupart des régions arctiques côtières et en Colombie-Britannique (on le trouve dans le Nord-Est de cette province). Il vit dans les lacs chauds ou frais, dans les cours d'eau et les étangs, habituellement où il y a de la végétation aquatique. Le Maskinongé affectionne les eaux fraîches et propres où il y a de la végétation. Au Canada, on le rencontre depuis le Québec jusque dans l'Est du Manitoba.

Le Brochet d'Amérique (E. americanus) se divise en deux sous-espèces : le Brochet d'Amérique à proprement parler(E. a. americanus), qui peut atteindre 35 cm de longueur, et le Brochet vermiculé (E. a. vermiculatus), légèrement plus petit. Au Canada, on peut rencontré ces sous-espèces ainsi que le Brochet maillé, un autre brochet de petite taille, dans certaines régions du Sud de la Nouvelle-Écosse jusqu'en Ontario, dans de petites étendues d'eau chaude telles que des étangs, des petits ruisseaux et des baies de lacs.

Régime alimentaire

Les brochets chassent à l'affût. Ils se cachent, puis se jettent sur leur victime en la capturant de côté et retournent ensuite se cacher afin de la retourner et l'ingérer tête première. Les adultes se nourrissent presque exclusivement d'autres espèces de poissons.

Reproduction

Le Grand Brochet se reproduit au printemps (avril ou mai). L'adulte se déplace généralement vers des sites de frai sous la glace. Il ne construit pas de nid et ne donne aucun soin parental. Il atteint sa maturité sexuelle entre l'âge de deux ans et quatre ans. Certains individus ont plus de 24 ans, mesurent de 1 m à 1,5 m et pèsent de 14 kg à 20 kg. En Amérique du Nord, le plus gros individu pêché à la ligne, en 1940, mesurait 133,3 cm et pesait 20,92 kg. Au Canada, le plus gros individu a été pêché en Saskatchewan en 1954 et pesait 19,39 kg.

Importance pour les pêches

Le Maskinongé est l'un des poissons les plus recherchés au Canada par les pêcheurs sportifs, que ce soit pour ses acrobaties aériennes, sa combativité ou parce que l'on espère battre le record de 32kg.

Le Grand Brochet est sujet aux lymphosarcomes cancéreux et à une maladie appelée l'ulcère rouge. Les brochets sont parasités par le ver jaune dans la chair et par des Trématodes dont les larves (métacercaires) enkystés prennent l'apparence de points noirs sur la peau (blackspot). Ces parasites n'affectent pas les humains et sont tués par une cuisson adéquate du poisson. À certains endroits, les brochets sont porteurs de Cestodes qui peuvent être transmis aux humains. Le Grand Brochet est pêché commercialement et sportivement. En poids, il occupe le second rang de prises annuelles de poissons en Saskatchewan. Au Canada, en 1993, les prises commerciales totales ont été de 2150 tonnes et ont rapporté 1,5 million de dollars aux pêcheurs. Le Brochet maillé, qui peut atteindre 50 cm de longueur et peser 1,4 kg, représente un certain intérêt pour les pêcheurs sportifs.