Chasseurs, loges des

Les Chasseurs (Hunters), la plus importante des SOCIÉTÉS SECRÈTES voulant libérer les provinces canadiennes de la servitude britannique, est fondée au début de 1838 par des rebelles canadiens réfugiés dans le nord des États-Unis à la suite des RÉBELLIONS DE 1837. Le mouvement, qui devient rapidement américain, est soutenu par des groupes très divers des États frontaliers américains et compte entre 40 000 et 60 000 membres. Abandonnant leurs plans d'envahir le Haut-Canada le 4 juillet 1838, les Chasseurs patriotes tentent en vain plusieurs incursions au cours des mois qui suivent. Les rebelles essuient des défaites cuisantes à Napierville, à Lacolle, à Odelltown, dans le Bas-Canada, ainsi qu'à Prescott (lors de la bataille du MOULIN À VENT) et à Windsor, dans le Haut-Canada. Ils se lancent alors dans une série de provocations à la frontière qui ont pour but de pousser la Grande-Bretagne et les États-Unis à la guerre. Ils brûlent notamment le bateau à vapeur Sir Robert Peel dans les Mille-Îles et font sauter le monument Brock à Queenstown, dans le Haut-Canada. Le 25 septembre 1841, le président américain Tyler les somme de se disperser et les Chasseurs ne sont bientôt plus qu'un souvenir.