Cobalt

Cobalt (Co), métal dur, ferromagnétique, d'un blanc grisâtre, qui fond à 1495 °C et qui ressemble beaucoup au FER et au NICKEL. Bon nombre des minerais cuprifères du Zaïre et de la Zambie contiennent de faibles concentrations de cobalt, mais sa récupération en tant que sous-produit a fait de ces minerais la première source de cobalt au monde depuis plus de 50 ans. De petites quantités de cobalt sont aussi récupérées des minerais de sulfure de cobalt et de nickel. Ceux-ci sont la principale source de nickel au monde et on les exploite de manière intensive au Canada. Le cobalt est présent dans les gisements d'oxyde de nickel de nombreux pays, dont la Nouvelle-Calédonie, le Zaïre, le Canada et les États-Unis. Au Maroc et dans quelques autres pays, les gisements à teneur élevée en arséniure de nickel et de cobalt fournissent une quantité appréciable de cobalt. De 1905 à 1925, le Canada a été le principal producteur de cobalt grâce à l'exploitation des minerais d'arséniure de la ville de COBALT, en Ontario. L'extraction du cobalt a pris fin dans la région en 1971, mais elle a repris en 1995 en tant que production primaire. Les nodules de manganèse du fond océanique offrent une excellente source de cobalt (voir EXPLOITATION MINIÈRE EN MER).

Les qualités décoratives des composés du cobalt, qui donnent une teinte bleutée au verre et à la céramique, sont connues depuis 4000 ans. Toutefois, ce n'est qu'au XXe siècle que l'on a reconnu et commencé à exploiter les remarquables propriétés chimiques, biologiques et physiques du cobalt; on s'en sert, entre autres, pour fabriquer des aimants permanents et des superalliages réfractaires. Le cobalt est essentiel à l'alimentation du bétail et l'ajout de ses composés à la nourriture et aux pâturages est chose courante lorsqu'il y a carence. Le cobalt 60, un important radio-isotope produit dans un réacteur nucléaire en irradiant du cobalt métallique avec des neutrons, sert de traceur dans certains procédés chimiques, biologiques ou physiques. On l'utilise aussi comme source de rayons gamma dans le traitement du cancer. En 1995, le Canada a produit 3005 t de cobalt affiné.