La Compagnie des Indes orientales (CIO) est une société commerciale qui, en 1600, obtient d'Élisabeth Ire une charte lui octroyant un monopole dans l'hémisphère oriental. Les projets d'expansion de la traite des fourrures britannique entre la côte du Pacifique et la Chine, y compris ceux d'Alexander Dalrymple et Alexander Mackenzie, nécessitent la collaboration de cette société, dont les privilèges découragent ce commerce. À l'exception de la période comprise entre 1814 et 1816, lorsque la CIO permet à la Compagnie du Nord-Ouest (CNO) d'utiliser ses propres navires pour acheminer des fourrures en Chine, la CNO trouve la réglementation de la CIO tellement restrictive qu'elle emploie des navires américains pour effectuer ce commerce. Le monopole de la CIO prend fin en 1833 et la compagnie est dissoute en 1874.