Criquet

Criquet est le nom commun donné à des insectes sauteurs à ailes droites qui, comme les grillons et les sauterelles, font partie de l'ordre des Orthoptères.

Répartition
On en connaît plus de 12 000 espèces dans le monde et environ 140 au Canada. Leur longueur varie entre 2 et 12 cm. On les rencontre dans toutes les provinces, mais la majorité des espèces se trouvent dans les prairies de l'Ouest. On rencontre quelques espèces dans les clairières de forêts et sur les arbres dans les vallées fluviales jusqu'au Yukon. Les sauterelles et les criquets sont herbivores et diurnes. La plupart sont pourvus d'ailes et sont de bons voiliers. À l'exception des locustes, les criquets sont généralement non migrateurs.

Reproduction et développement
Ils produisent généralement une seule génération par année à partir des oeufs hivernés. Quelques espèces des prairies hivernent sous forme de larve, et certaines du centre de la Colombie-Britannique nécessitent deux ans pour atteindre la maturité. Les femelles pondent plusieurs oothèques (masses d'oeufs) variant de 10 et 90 oeufs selon l'espèce. À la fin de l'été, si les conditions sont favorables, les espèces nuisibles concentrent leurs oeufs dans des agrégats denses d'oothèques ou les dispersent dans les champs cultivés. Au printemps, les larves éclosent et attaquent les semis de céréales, causant parfois des dommages très importants : au cours des années d'invasion, de 5 à 10 p. 100 des cultures céréalières peuvent être ravagées par les criquets.

Relations avec les humains
Cinq espèces sont très nuisibles, soit quatre espèces du genre Melanoplu et le Criquet pellucide, Camnula pellucida. Elles causent toutes des dégâts aux céréales, et le Criquet pellucide infeste aussi les pâturages de graminées en Colombie-Britannique. Plusieurs autres espèces font compétition aux bovins pour les plantes fourragères. Dans le passé, certaines espèces, notamment le Criquet des montagnes Rocheuses (Melanoplus spretus), éteint depuis 1902, ont découragé les tentatives de colonisation de l'Ouest canadien. Les adultes en vol avec le vent arrière, peuvent migrer sur des kilomètres pour envahir des récoltes arrivées à maturité.

Régulation des populations
Le temps chaud et sec favorise la croissance numérique, tandis que le froid et l'humidité la retardent et favorisent plutôt les champignons et les bactéries qui peuvent anéantir des populations entières de criquets. Les Oiseaux, les petits Mammifères et plusieurs Insectes sont prédateurs de criquets, alors que des vers et des asticots parasites s'en servent comme hôtes. Bien que le climat et les agents naturels soient efficaces à réguler les populations de criquets, les agents chimiques restent nécessaires pour protéger les récoltes lors d'invasions majeures.

Les sauterelles vertes ressemblent fortement aux criquets, mais ont les antennes plus longues et sont en fait plus apparentées aux grillons.