Denis Villeneuve

Denis Villeneuve, scénariste, réalisateur (Trois-Rivières, 3 octobre 1967 -). Après des études en sciences pures au cégep, Denis Villeneuve se tourne vers le cinéma à l'Université du Québec à Montréal. Gagnant du concours la Course Europe-Asie avec ses reportages originaux et pleins d'audace, il met à profit son prix qui lui permet de réaliser un film à l'ONF. Mais, en premier lieu, il partira avec Pierre Perreault dans le grand Nord travailler sur les plateaux du film Cornouailles. L'agence de développement international en collaboration avec l'ONF ayant donné comme thème du film à réaliser : le multiculturalisme, Denis Villeneuve se retrouve ensuite en Jamaïque pour filmer son court métrage, REW FFWD, racontant l'histoire d'un photographe qui se retrouve en panne d'auto, dans un ghetto mal famé mais qui, faisant fi de ses peurs et de tous les clichés, se tourne vers les citoyens pour leur demander de l'aide. Le film a été primé en 1994 au festival du film de Locarno.

Denis Villeneuve tourne ensuite des vidéoclips pour entre autres BEAU DOMMAGE et Daniel BÉLANGER, qui lui assurent la reconnaissance du public et de ses pairs : Ensorcelée, prix du meilleur film vidéoclip de l'année, Querer, pour le CIRQUE DU SOLEIL qui se mérite trois prix, dont celui du vidéoclip canadien le plus innovateur au festival Much Music Awards, en 1995, Tout simplement jaloux, pour le groupe Beau Dommage, qui remporte le prix du meilleur vidéoclip francophone canadien au Much Music Awards, 1996.

En 1998, Denis Villeneuve réalise son premier long métrage Un 32 août sur terre, qui sera à l'affiche au festival de Cannes sous la section Un certain regard, et qui poursuivra une tournée dans plus d'une trentaine d'autres festivals internationaux de cinéma (le film représentait aussi le Canada aux Gala des Oscars). Alexis Martin recevra le PRIX JUTRA (1998) du meilleur acteur pour son rôle et le film se classera Meilleur film au festival international du film de Namur.

En l'an 2000 prend l'affiche Maëlstrom qui sera présenté dans pas moins d'une quarantaine de pays et de festivals et qui se méritera plus d'une vingtaine de prix notoires. Notons, primé aux Festivals d'Avignon, de Berlin, de Mons, de Toronto, de Montréal, de Paris et de Vancouver. Denis Villeneuve remporta les prix Jutra 2001 et les PRIX GÉNIE, pour meilleure réalisation, meilleur scénario; quant au film, on lui décerna les prix Génie et Jutra pour le meilleur film et les prix Jutra pour la meilleure direction artistique, meilleure direction photographique, meilleur montage et meilleur son. Au festival des films du monde à Montréal (2001) le film remporta le prix du meilleur film et le Grand prix des Amériques.

De retour vers les courts métrages, Denis Villeneuve produit en 2008 Next Floor, qui lui vaudra le Grand Prix Canal + lorsqu'il fut présenté à la Semaine de la critique de Cannes (2008).

L'actrice Karine Vanasse, qui depuis longtemps mijote le projet de tourner un film sur la tragédie de la POLYTECHNIQUE, se tourne vers Denis Villeneuve comme réalisateur. Ayant l'accord des familles des victimes, le tournage du film Polytechnique se fait dans le plus grand respect et sensibilité grâce à Denis Villeneuve. L'acteur Maxim Gaudette qui jouera avec profondeur et retenue le rôle du tueur, jamais nommé, et Karine Vanasse dans celui d'une victime rendront à cette tragédie, par le biais de ce film en noir et blanc, porté par une musique soutenue, un regard qui se voudra de mémoire.

Le film, acclamé par tous, remporte de nombreux prix et consacre Denis Villeneuve comme étant l'un des plus talentueux réalisateurs de ces temps. Parmi les nombreux prix décernés, notons les prix Jutra (2010) pour meilleure direction artistique, meilleur montage et meilleur son; à Denis Villeneuve, meilleur réalisation, à Maxim Gaudette, meilleure interprétation masculine pour un rôle de soutien. Prix Génie (2010) pour, entre autres, meilleur film de l'année, meilleur scénario, meilleures images, meilleur montage, meilleur son d'ensemble et meilleur montage sonore. Maxim Gaudette recçoit le prix Génie pour le meilleur acteur de soutien, Karine Vanasse, celui de la meilleure actrice. Quant à Denis Villeneuve, il remporte encore une fois l'honneur du meilleur réalisateur.

À l'automne 2010 parait le bouleversant film Incendies, inspiré de la pièce de Wajdi Mouawad. Le film, coproduction Canada-France est filmé à Montréal et en Jordanie. Le film raconte la recherche effectuée par un frère et une soeur de leur père (qu'ils croyaient décédé ) et de leur frère (dont ils ignoraient l'existence) dans un pays non nommé du Moyen Orient (on pense au Liban). S'en suit la reconstruction de la vie de leur mère, personnage froid et distant, jusqu'au dénouement fatal. Dans les rôles titres se retrouvent Maxim Daudet, Mélissa Désormeaux-Poulin, Remy Girard et Lubna Azabal.

Le film aussitôt sorti est acclamé à l'unanimité et distribué dans plus de trente pays. Il se méritera des dizaines de prix internationaux dans autant de festivals (Toronto, Vancouver, Halifax, Espagne, Varsovie, Montréal), et sera mis en nomination pour un Oscar (2011) catégorie du meilleur film étranger. L'immense talent de Denis Villeneuve s'est vu consacré lorsqu'il devint en 2011, lauréat du Prix du Centre national des arts, en reconnaissance pour ses deux réalisations exceptionnelles, soit Polytechnique et Incendies.