Faro

  Faro, ville du Yn; pop. 344 (recens. 2011), pop. 341 (recens. 2006), const. 1972. Située à 6 km au nord de l'autoroute Campbell, à 192 km à vol d'oiseau au nord-est de Whitehorse. La société Cyprus Anvil Mines bâtit la ville en 1969 pour loger les employés qui travaillent à sa mine de plomb et de zinc à ciel ouvert. Ravagée par un incendie de forêt au cours de sa première année d'existence, Faro est immédiatement rebâtie et devient la deuxième communauté en importance du Yukon. Au cours des années 1970, la mine est la plus importante productrice de PLOMB au Canada et ses exportations deviennent un des piliers de l'économie du Yukon. À la suite d'une chute des prix, la mine ferme en 1982 et la ville est dépeuplée. Entre le recensement de 1981 et celui de 1986, les trois quarts de la population l'avaient quittée. Entre sa première fermeture et sa fermeture permanente en 1998, l'incertitude menace l'exploitation minière, qui passe par une série de fermetures et de réouvertures et est revendue deux fois.

De nos jours, la population de Faro s'est stabilisée et ses résidents sont employés dans des services gouvernementaux et des commerces. Elle doit son nom à un jeu de hasard populaire dans les saloons du Klondike et dont les cartes représentent une figure stylisée d'un pharaon égyptien.