Les premiers championnats de tennis du Canada ont lieu en 1881 chez les messieurs et en 1892 chez les dames. Depuis 1968, ces championnats comprennent deux volets: la compétition internationale et le tournoi national réservé aux meilleurs joueurs canadiens. Le tournoi n'a été interrompu qu'à deux reprises par les deux grandes guerres mondiales, de 1914 à 1918 et de 1941 à 1945. La liste des vainqueurs est impressionnante et comprend plusieurs des noms prestigieux de l'histoire du tennis. Les derniers Canadiens à s'assurer le titre ouvert ont été Robert Bédard, victorieux en 1955, 1957 et 1958, et Faye Urban en 1969.

Jusqu'en1975, le tournoi international est présenté dans des clubs privés de Toronto, Montréal, Vancouver, Québec et Niagara Falls. Il se déroule par la suite au Centre de tennis de l'U. York de Toronto jusqu'en 1979. Puis on favorise l'alternance des tournois masculin et féminin entre Toronto et Montréal. Le tournoi masculin a lieu à Montréal lors des années impaires et le tournoi féminin, lors des années paires. Depuis 1996, le Parc Jarry est doté d'installations considérées parmi les 10 meilleures au monde. Le terrain central, creusé de 3 mètres, limite l'emprise du vent et fournit une ambiance intime aux 10 500 spectateurs. Les 12 terrains extérieurs permettent aux athlètes de s'entraîner sur le site même de la compétition.

Les Internationaux de tennis du Canada, tant féminins que masculins, constituent aujourd'hui l'un des grands tournois des circuits mondiaux. Du côté féminin, deux tournois majeurs seulement ont plus d'ancienneté que les Internationaux du Canada, soit Wimbledon et les Internationaux des États-Unis. L'édition féminine de 1999 a attiré plus de 142 000 spectateurs à Toronto alors que Martina Hingis a mis fin à la domination de quatre ans de Monica Seles en la battant en finale. Le record d'assistance pour un tournoi féminin d'une semaine a cependant été établi en 2000 au stade Du Maurier du Parc Jarry avec 157 236 spectateurs. En 1979, les Internationaux du Canada attiraient à peine 8000 spectateurs. Lors des saisons 1998 et 1999, les joueuses ont choisi les Internationaux féminins du Canada comme le tournoi par excellence de l'année parmi les 24 tournois de la catégorie Tier 1 et 2. Les bourses ont aussi fait un bond spectaculaire. Elles sont aujourd'hui de 1,5 million de dollars chez les dames dont le tournoi fait partie de l'une des 9 grandes étapes de l'Association féminine de tennis professionnel (WTA). Chez les messieurs, la bourse est passée de 930 000 dollars en 1990 à plus de 2,4 millions de dollars en 2000.

Les Internationaux masculins font aujourd'hui partie de la Série des Maîtres (Masters Series) de l'Association de tennis professionnel. C'est la 6e d'une série de 9 étapes se terminant par le tournoi de la Coupe des champions. Ces Internationaux sont ainsi assurés de la présence des plus grands noms du tennis mondial. Le liste des champions est impressionnante: Roy Emerson, Rod Laver, John McEnroe, Ivan Lendl, Bjorn Borg, Michael Chang, Patrick Rafter, Chris Evert Lloyd, Gabriela Sabatini, Steff Graf, Martina Navratilova, Monica Seles, Martina Hingis sont quelques uns des grands qui ont donné leurs lettres de noblesse aux Internationaux de tennis du Canada.