Johnson, Daniel (fils)

Daniel Johnson, dirigeant d'entreprise, homme politique et premier ministre du Québec de 1993 à 1994 (Montréal, 24 déc. 1944). Issu d'une famille de politiciens, il est le fils de feu Daniel JOHNSON, premier ministre du Québec, et le frère aîné du premier ministre du Québec, Pierre-Marc JOHNSON. Il étudie à l'U. de Montréal, à l'U. e Londres en Angleterre, et à la Harvard Business School, puis il entre à POWER CORPORATION, en 1973, comme secrétaire et en devient vice-président en 1978.

Il est élu député libéral à l'Assemblée nationale en 1981. Réélu aux élections de 1985 où Robert BOURASSA redevient premier ministre, il est nommé ministre de l'Industrie et du Commerce et leader parlementaire adjoint. En 1988, il devient président du Conseil du Trésor et est réélu en 1989.

Après la démission de Bourassa, en 1993, il est élu chef du Parti libéral du Québec par acclamation le 14 décembre et assermenté premier ministre, le 11 janvier 1994. Bourassa laisse un parti devancé dans les sondages par le Parti québécois (PQ) et des élections doivent avoir lieu avant la fin de l'année. Johnson s'avère compétent comme premier ministre, mais il perd le pouvoir aux mains de Jacques PARIZEAU, chef du PQ, aux élections du 12 septembre. Il conserve son siège de député, demeure chef de l'opposition et devient le chef des forces fédéralistes qui remportent une mince victoire dans le référendum sur l'indépendance, le 30 octobre 1995. Une fois Lucien BOUCHARD aux commandes du Parti québécois, le parti libéral de Johnson stagne et a peu d'espoir de reprendre le pouvoir. Il démissionne le 2 mars 1998 et est remplacé par Jean CHAREST.