Livres anciens

À la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, l'Amérique du Nord britannique se découvre un intérêt pour la collection de livres anciens, rares ou épuisés, et c'est à ce moment que les premiers collectionneurs privés et les premières bibliothèques d'institutions entreprennent de développer des collections d'envergure. Plusieurs de ces collections étaient et sont encore de nature générale, mais plus récemment, de nombreux collectionneurs et vendeurs de livres anciens se sont spécialisés dans des domaines tels que les livres pour enfants, les classiques de la littérature, l'histoire militaire, l'Arctique, les livres canadiens, les premières éditions modernes et les livres d'art, ou alors, ils ont concentré leurs recherches sur les œuvres d'un auteur, d'un illustrateur ou d'un éditeur en particulier.

Des adjectifs tels que rare et ancien manquent souvent de précision pour décrire les livres épuisés et usagés. L'âge, l'état, la réputation de la première édition et l'importance de l'auteur ou de l'illustrateur sont autant de facteurs pouvant déterminer la valeur d'un vieux livre, mais sa valeur marchande dépend surtout des pressions de l'offre et de la demande.

Les livres anciens rejoignent le marché publique lors de ventes de successions ou de ventes aux enchères, lors de foires du livre ou de ventes organisées par des œuvres de bienfaisance, ou encore par l'entremise des magasins de livres usagés ordinaires et bon marché ou des librairies qui se spécialisent dans les livres anciens de plus grande valeur. Dans les villes partout au pays se tiennent régulièrement des foires du livre ancien.

En 1966, on fonde l'Association de la librairie ancienne du Canada (ALAC) (Antiquarian Booksellers Association of Canada ou ABAC) dans le but de stimuler l'intérêt pour les livres et manuscrits rares et d'assurer des normes de qualité dans la vente de ces livres anciens. L'association compte aujourd'hui plus de 60 bouquinistes, répartis entre Halifax et Victoria. En 1979, on crée le Cercle Amtmann, un club de collectionneurs de livres dont le nom rappelle feu Bernard Amtmann, libraire de Montréal et président fondateur de l'ALAC/ABAC. Comptant près de 100 collectionneurs, bibliothécaires et libraires, le cercle parrainait des conférences, des publications, et des subventions de recherche sur l'histoire du livre et sur des sujets relatifs aux collections de livres avant d'être dissout par la suite en 1989.

Voir aussi Édition de livres, Vente de livres