Mouflon

Le mouflon est un mammifère ongulé (voirARTIODACTYLES) très abondant, de taille moyenne, de la famille des bovidés et du genre Ovis, qui compte quelque 37 sous-espèces en Eurasie et dans le sud de l'Amérique du Nord. Le mouflon a colonisé l'Amérique du Nord au cours de la dernière ÉPOQUE GLACIAIRE, mais est demeuré rare jusqu'à l'extinction de plusieurs grands mammifères américains, il y a environ 11 000 ans.

Au Canada, on reconnaît deux espèces ayant chacune deux sous-espèces. Le mouflon d'Amérique (Ovis canadensis) inclut le mouflon de la Sierra Nevada (Ovis canadensis californiana), qui habite les montagnes arides du centre-sud de la Colombie-Britannique, et le mouflon des montagnes Rocheuses (Ovis canadensis canadensis), de plus grande taille, que l'on rencontre dans les Rocheuses. Le mouflon de Dall (Ovis dalli) fréquente le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest ainsi que le nord de la Colombie-Britannique. Une de ses sous-espèces, le mouflon de Stone (Ovis dalli stonei) se trouve seulement au Canada. Plusieurs espèces de mouflons vivent et évoluent mieux dans le climat frais, sec et ensoleillé des MONTAGNES, à proximité de la neige et des glaciers.

Description

La taille des mouflons varie grandement, reflétant, au sein d'une même espèce, la qualité de leurs habitats. L'automne, les grands mouflons d'Amérique mâles (6 ans ou plus) pèsent de 110 kg à 120 kg et les grandes femelles, entre 60 kg et 70 kg. Sur les sites de mines à ciel ouvert restaurés de l'Alberta, les mouflons ont atteint la plus grande taille observée en Amérique du Nord, rivalisant avec celle des plus grands mouflons du Pléistocène. Le mouflon de Dall, l'espèce la plus abondante, pèse environ 20 p. 100 de moins que son cousin.

Relativement à la taille de leur corps, certains mâles adultes portent les plus grandes cornes que l'on puisse trouver chez les mammifères. Elles peuvent mesurer plus de 115 cm et peser entre 10 kg et 12 kg. Au combat, elles servent de masse et de bouclier, et elles sont un symbole du rang hiérarchique entre les mâles plus âgés. La femelle donne naissance à un seul agneau à la fin de mai ou au début de juin. C'est une tradition dans cette espèce de se transmettre, du plus vieux au plus jeune, un réseau de petits habitats dispersés sur un grand territoire. Une perte de cette tradition équivaut à une perte d'habitats. Les mâles se créent un réseau de domaines saisonniers en suivant un mâle plus vieux, de préférence celui qui a les plus grosses cornes. Pour se faire accepter, un jeune mâle se comporte comme une femelle en rut et le plus gros le traite comme telle en retour. Les femelles reprennent la tradition migratoire de leur clan maternel. Au Canada, les mouflons ne sont pas menacés et réagissent bien aux initiatives d'aménagement de la faune.