Murray, George Henry

George Henry Murray, avocat, homme politique et premier ministre de la Nouvelle-Écosse (Grand Narrows, N.-É., 7 juin 1861 -- Montréal, 6 janv. 1929). Les 27 années consécutives de Murray au pouvoir (1896-1923) constituent un record de longévité dans l'Empire britannique et le Commonwealth. Murray se retrouve à la direction du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse lorsque W.S. FIELDING entre au Cabinet de LAURIER en 1896. Toujours prudent, Murray pratique une politique de médiation, essayant à la fois d'éviter la controverse et d'attirer tous les commettants. Son gouvernement poursuit les engagements de Fielding en ce qui a trait au développement des chemins de fer et à la construction de routes et de ponts, il encourage l'agriculture et l'enseignement technique, apporte certaines améliorations au système de santé publique et collabore avec le gouvernement fédéral à l'effort de guerre. Les principales réalisations sous son administration comprennent notamment la loi sur la PROHIBITION en 1906, l'adoption d'un système d'indemnisation des accidents du travail en 1916, l'octroi du droit de vote aux femmes en 1918, et la mise sur pied de la Commission hydroélectrique de la Nouvelle-Écosse en 1919. Aux prises avec une économie disloquée dans l'après-guerre et l'effondrement de l'industrie, et face à la méfiance continuelle de la classe ouvrière à son endroit, Murray se retire en janvier 1923.