Papillon nocturne

Il s'agit du nom commun donné à des INSECTES qui forment, avec les PAPILLONS diurnes, l'ordre des Lépidoptères. Il en existe probablement plus de 100 000 espèces dans le monde, et plusieurs milliers au Canada.

Morphologie

Les papillons de nuit se distinguent des papillons de jour par leurs antennes filiformes ou plumeuses. La plupart des espèces sont nocturnes. L'envergure d'ailes de ces papillons varie d'un peu plus de 3 mm chez certaines mineuses des feuilles 20 cm chez l'Atlas d'Asie. Le Cécropia, apparenté à ce dernier, a une envergure de 12 cm et est le plus gros papillon de nuit au Canada. Comme les papillons diurnes, la plupart des papillons nocturnes ont les pièces buccales modifiées en un proboscis enroulé en spirale au repos, qui sert à extraire le nectar des fleurs.

Reproduction et développement
La majorité des espèces ont une métamorphose complète et passent par quatre stades principaux de développement : l'oeuf, la larve ou chenille, la chrysalide et l'adulte. Les larves de plusieurs espèces vivent dans des abris fabriqués de feuilles enroulées ou liées ensemble avec de la soie (enrouleuses, tordeuses); d'autres construisent des cases portatives dans lesquelles elles vivent (psychés). La chrysalide repose généralement dans un cocon ou une cellule située dans le sol. Bien que les larves de la plupart des espèces soient solitaires, certaines vivent en colonies (tisseuses et chenilles à tente).

Régime alimentaire

Les chenilles se nourrissent généralement de plantes. La plupart consomment des feuilles, mais certaines mangent les racines (larves d'hépiales), percent les troncs d'arbres (charpentiers des bois tendres), se nourrissent sous la surface des feuilles, des tiges ou de l'écorce en y formant des tunnels (mineuses des feuilles, des tiges ou de l'écorce) ou percent les fruits et les graines (Carpocapse de la pomme). Certaines espèces de papillons et de papillons de nuit des régions tropicales sont prédateurs de MOUCHES.

La Livrée d'Amérique est un Insecte périodiquement nuisible dans les régions fruitières de l'Est du Canada. Les larves tissent un abri de soie dans lequel elles se rassemblent lorsqu'elles ne s'alimentent pas. Les chenilles de la Livrée des forêts, qui se nourrissent d'arbres à feuille caduques, ne construisent pas de nid, mais se rassemblent en masse dans les fourches de branches d'arbres. Certaines années, leur densité est suffisante pour endommager de grandes étendues d'arbres à feuilles caduques.

Relations avec les humains

La famille des Sphingidés comprenant des grands papillons soulève l'intérêt populaire. Elle inclut les sphinx, aux ailes longues et étroites et aux vol rapide. Bien qu'essentiellement nocturnes, ils volent souvent au crépuscule, ressemblant aux colibris en vol sur place lorsqu'ils se nourrissent de nectar. Les grosses chenilles de deux espèces, le Sphinx du tabac et le Sphinx de la tomate, causent occasionnellement des dégâts aux cultures.

La famille des Tortricidés, dont les papillons sont beaucoup plus petits, compte des espèces d'importance économique. Le Carpocapse de la pomme perce les fruits et les rend non comestibles. La tordeuse des bourgeons de l'épinette, au premier rang des ravageurs pour l'industrie forestière (voir FORÊT) canadienne, détruit parfois de vastes étendues de conifères.

L'une des plus grandes familles, celle des Noctuidés ou noctuelles compte plusieurs espèces dont les chenilles appelées vers-gris ont une grande importance économique. Ils se cachent à la surface du sol le jour et se nourrissent de jeunes plantes la nuit, coupant souvent les tiges au ras du sol. On trouve plusieurs espèces nuisibles au Canada, le ver-gris octogonal, le ver-gris à dos rouge ainsi que le ver-gris noir étant parmi les plus importantes.

La légionnaire, un autre fléau chronique, tire son nom du fait que ses larves affamées se déplacent souvent en masse d'un champ de grains à un autre. Un autre groupe de Noctuidés est constitué d'espèces qui percent les fleurs et les fruits (la Noctuelle de la tomate ou ver de l'épis du maïs et la Noctuelle verdoyante).

Les larves d'une autre grande famille, les Géométridés, sont appelées géomètres ou arpenteuses en raison de leur façon unique de se déplacer. Cette famille inclut des espèces nuisibles responsables de la défoliation des arbres (Arpenteuse du printemps et Arpenteuse d'automne). Les teignes, mites ou gerces que l'on trouve partout dans le monde sont disséminées d'une maison à l'autre sur des vêtements ou d'autres objets d'origine animale. Elles se nourrissent de poil, de laine et de plume.