Paul Gross

Paul Michael Gross, acteur, auteur, producteur, réalisateur et musicien (né à Calgary, Alberta, le 30 avril 1959). Acteur d'une beauté frappante, Gross devient internationalement célèbre pour son rôle d'officier de la GRC, Benton Fraser, dans Due South (V.F. Direction sud), la première série télévisée canadienne à remporter du succès aux États-Unis aux heures de grande écoute.

Fils aîné d'un colonel de l'armée, Gross fait sa première apparition à la télévision dans une annonce publicitaire à l'âge de 14 ans. En 1980, après avoir laissé tomber ses études à la fin de sa troisième année en théâtre à l'Université de l'Alberta (il obtiendra son diplôme plus tard), il amorce une carrière théâtrale qui le conduit sur les scènes du THEATRE CALGARY, du Toronto Free Theatre et du CENTRE NATIONAL DES ARTS. En 1985, sa prestation en tant que Roméo, dans le Roméo et Juliette produit au Toronto's High Park, lui vaut une mise en nomination pour un prix Dora, prix qu'il remporte en 1988 pour son interprétation du jeune Kenneth Pyper dans Observe the Sons of Ulster Marching Toward the Somme. Parmi ses apparitions à la télévision et au cinéma, notons 20,000 Leagues Under the Sea, les mini-séries Chasing Rainbows et Tales of the City, les films Cold Comfort (V.F. Oasis glaciale), Buried on Sunday (V.F. La pêche au déserteur) et Whale Music (V.F. Le chant des baleines), ainsi que la production hollywoodienne réalisée en 1993, Aspen Extreme (V.F. Aspen, le défi).

À titre de dramaturge, Gross remporte en 1982 l' Alberta Cultural Playwriting Award et le Clifford E. Lee National Playwriting Award pour sa première pièce, The Deer and the Antelope Play. Cette œuvre est suivie par The Dead of Winter, mise en nomination pour un Chalmers Award en 1982. Sa troisième pièce, Sprung Rhythm, est créée au Centre national des Arts en 1984 et présentée à Toronto deux ans plus tard, dans une version remaniée intitulée Buchanan. Ce n'est pas un succès retentissant, sa quatrième oeuvre, l'opéra rock multimédia Thunder, Perfect Mind, non plus. À partir de 1985, Gross se tourne vers la télévision : il écrit, entre autres, les téléséries Gross Misconduct et In This Corner (diffusées sur le réseau anglais de Radio-Canada). Ce dernier scénario lui vaut une mise en nomination aux PRIX GÉMEAUX en 1986.

La série qui a fait de lui une vedette, Direction sud, l'histoire d'un agent de la GRC à Chicago, est retirée par la chaîne CBS des États-Unis après sa deuxième saison, mais Gross contribue à la ressusciter en tant que producteur exécutif et scénariste principal, et remporte en 1998 le prix Gémeaux du meilleur scénario original pour une série dramatique. En tant que directeur de Whizbang Films, sa compagnie de production, il produit en 1999 un téléfilm, Murder Most Likely, dans lequel il joue le rôle principal. En 1997, il réalise un disque de musique country, Two Houses, écrit en collaboration avec son confrère David Keeley, lui aussi acteur et musicien. Puis, en 2000, il fait un retour sur scène dans Hamlet, présenté dans le cadre du FESTIVAL STRATFORD du Canada.

En 2001, Gross réalise son premier film, Men with Brooms (V.F. Quatre gars et un balai), qu'il coécrit et dans lequel il joue. De 2003 à 2006, il tient le rôle principal dans la minisérie Slings and Arrows dont le scénario est en partie inspiré de son expérience et de celle des auteurs au Festival Stratford. En 2004 et en 2007, il remporte le prix Gémeaux du meilleur acteur pour ce rôle. Par ailleurs, Paul Gross joue en 2004 le rôle du Premier ministre du Canada dans la minisérie H2Oqu'il coécrit et coproduit pour le réseau anglais de Radio-Canada. En 2008, paraît une suite en deux parties The Trojan Horse.

Paul Gross fait un retour au grand écran avec Passchendaele (2008; V.F. La bataille de Passchendaele), une épopée romantique sur la Première Guerre mondiale qu'il écrit, réalise, coproduit et dans laquelle il joue. Passchendaele est le film d'ouverture du Festival international du film de Toronto, et reçoit les éloges de la critique, ce qui lui donne un net avantage sur Men with Brooms. L'histoire est inspirée des effroyables massacres dont son grand-père a été témoin durant les trois batailles d'Ypres. En novembre 1917, les longs assauts sur le petit village français de Passchendaele font 16 000 victimes, dont 5000 morts parmi les Canadiens. Tourné par Ross au coût de 20 millions de dollars, c'est le film entièrement financé au Canada le plus cher jamais réalisé. Il fait appel à 200 figurants sur la réserve de la nation Tsuu T'ina située près de Calgary. En 2009, Passchendaele remporte le PRIX GÉNIE du meilleur film et reçoit LA BOBINE D'OR, récompense remise pour le film canadien ayant amassé les plus fortes recettes au guichet. Par ce projet, Gross veut stimuler l'intérêt des Canadiens pour leur histoire nationale. À cette fin, les producteurs mettent en ligne du matériel didactique présenté sous la forme d'un guide d'étude distribué dans les écoles partout au Canada.

P.Gross a tenu le rôle du diabolique Darryl Van Horne dans la série télé Eastwick (2009-10) et a de plus joué Montana Kid dans une parodie des vieux films westerns hollywoodiens, Gunless, qui a pris l'affiche dans les cinémas canadiens en 2010. Il a fait partie de la série télévisée Men with Brooms (2010), est apparu dans le film en nomination pour les Oscars (2010) Le monde de Barney et a été l'invité-vedette dans le film tourné en Nouvelle-Écosse, Republic of Doyle (2011), dans lequel il interprétait un ancien officier de police devenu meurtrier.

Paul Gross reçoit également le Prix du Centre national des arts en 2009 qui récompense l'ensemble de sa réalisation exceptionnelle de l'année précédente. (Voir aussi PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL POUR LES ARTS DE LA SCÈNE).