Pélican

On désigne sous le nom de pélican une famille (Pélécanidés) de gros oiseaux aquatiques à long bec plat, pourvus d'une poche extensible sous la gorge et de quatre doigts palmés. Il en existe huit espèces dans le monde, dont deux au Canada. Le Pélican d'Amérique (Pelecanus erythrorhynchos) niche dans les provinces de l'Ouest. Le Pélican brun (P. occidentalis), espèce marine du Sud des États-Unis, fréquente occasionnellement les côtes de la Colombie-Britannique et de l'Est du Canada.

Description

Le Pélican d'Amérique possède un bec orange de 32 à 36 ]cm de long. Adulte, il pèse de 4,8 à 8,2 kg et ses ailes, dont les extrémités sont noires, ont une envergure de 2,4 à 2,9 m. Les pélicans volent en alternant des séries de battements d'ailes et de vols planés; ils forment de longues lignes dans lesquelles ils battent des ailes à l'unisson, puis cessent et planent pendant un moment, et recommencent ensuite à battre des ailes avant de planer de nouveau. En vol, le cou est replié et la tête est ainsi ramenée vers l'arrière jusqu'à ce que le bec repose sur la poitrine.

Nidification

Le Pélican d'Amérique niche en colonies dans les îles des lacs situés à l'intérieur des terres. Le nid est une structure simple aménagée au sol. La plupart des colonies ne comptent pas plus de 150 couples. Les pélicans n'atteignent leur maturité sexuelle qu'après quelques années, et les individus non reproducteurs vivent aux abords des lacs, éloignés des colonies. Les pélicans ne doivent pas être dérangés pendant la construction du nid ou lors de l'incubation des oeufs, car les adultes pourraient abandonner leur nid. C'est au lac Primrose, en Saskatchewan, qu'on trouve la plus grande concentration de nids au Canada.

Régime alimentaire

Oiseau grégaire et au développement lent, le Pélican d'Amérique se nourrit à partir de la surface de l'eau, capturant ses proies à l'aide de sa grande poche gulaire extensible. Les oiseaux coopèrent souvent afin de rabattre les proies en eau peu profonde. Bien qu'on considère souvent qu'ils se nourrissent de poissons appréciés des pêcheurs sportifs, les pélicans s'alimentent principalement de poissons relativement communs (perches, meuniers, vairons et épinoches). On croit à tort que les pélicans transportent leur proie dans leur poche; ils l'avalent plutôt et la régurgitent ensuite aux jeunes.