Le pemmican (du cri pimikan, qui signifie « graisse préparée ») est à base de viande séchée, traditionnellement du bison (on peut également utiliser de l’orignal, du caribou, du cerf ou du bœuf), réduite en poudre grossière puis mélangée en parts égales à du saindoux et, parfois, à des amélanches, des canneberges et même, pour les grandes occasions, à des cerises, des groseilles, des cerises de Virginie ou des bleuets. Une fois refroidi, le mélange est inséré par lot de 41 kg dans des sacs en peau de bison. Le pemmican était une nourriture dense, riche en protéines et en énergie qui pouvait être facilement conservée et expédiée pour ravitailler les voyageurs de la traite des fourrures qui fréquentaient les régions des prairies où la nourriture pouvait se faire rare, surtout en hiver.

Historique

C’est Peter Pond qui aurait introduit ce mets vital dans le circuit de la traite des fourruresen 1779 après en avoir obtenu des Chipewyans, dans la région d’Athabasca. Plus tard, plusieurs postes de traite le long des rivières Rouge, Assiniboine et Saskatchewan Nord se consacrent à l’acquisition de pemmican auprès des Autochtones qui vivent dans la région, ainsi qu’auprès des Métis. Les Métis se déplaçaient dans les prairies à l’aide de charrettes de la rivière Rouge (charrettes construites entièrement en pièces de bois assemblées avec des ligatures de cuir). Ils chassaient le bison et utilisaient sa viande pour préparer du pemmican qu’ils livraient dans des sacs aux postes de traite tels que Fort Alexander, Cumberland House, Fort Garry, Norway House et Edmonton House. Le pemmican était important pour l’économie régionale. En 1814, le gouverneur Miles Macdonell adopte la proclamation sur le pemmican, qui interdit l’exportation de toute nourriture, y compris le pemmican, à partir de la colonie de la rivière Rouge. Ce faisant, il manque de peu de déclencher une guerre avec les Métis.

Le pemmican était également préparé et utilisé ailleurs, par exemple par la Royal Navy, qui a approvisionnée plusieurs expéditions dans l’Arctique avec du pemmican de bœuf fabriqué en Angleterre.

Recette