Plomb

Le plomb (Pb) est un métal gris argenté qu'on trouve souvent avec les sulfures de zinc et de cuivre sous forme de galène MINÉRALE. Ses propriétés, comme un point de fusion bas (327,4 °C), une densité et une malléabilité élevées, une résistance à la corrosion et une bonne capacité d'atténuer les rayons gamma et les vibrations sonores, donnent lieu à toute une gamme d'applications. L'oxyde de plomb était déjà utilisé pour vernir les poteries entre 7000 et 5000 ans avant J.-C., et le plomb est un des premiers métaux à avoir été fondus. On l'utilisait pour fabriquer les pièces de monnaies en Chine et en Grèce et, environ 100 ans avant J.-C., les Romains ont commencé à s'en servir pour la plomberie et la brasure. Son utilisation dans les revêtements de toiture et les munitions date du Moyen Âge. Les accumulateurs au plomb, qui représentent aujourd'hui la plus grande application du plomb, ont été mises sur le marché en 1911. De plus récentes applications misent sur la capacité du plomb à bloquer les rayons gamma et à amortir les vibrations sonores. Le plomb entre dans la fabrication de l'équipement électronique, de produits chimiques, d'alliages et de gaines de câbles. Il assure aussi une barrière protectrice contre la radiation nucléaire ou les rayons X provenant des téléviseurs, des écrans d'ordinateurs et de l'équipement médico-dentaire.

Le plomb est extrait des minerais contenant du zinc, de l'argent et des quantités minimes de cuivre. Il est aussi récupéré à partir de matériaux recyclés; plus de 50 p. 100 de la production mondiale provient du recyclage, faisant du plomb un des métaux les plus recyclés au monde. En 1995, le Canada a produit 210 000 t de concentré de plomb et 277 000 t de métal affiné, dont 37 p. 100 a été produit à partir de matériaux recyclés. Le production minière canadienne est surpassée seulement par l'Australie, la Chine, les États-Unis et le Pérou.

Les principales provinces productrices

sont le Nouveau-Brunswick, la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon. Le minerai est extrait, concassé et broyé, puis le minéral contenant du plomb est séparé par flottation pour produire un concentré. À la fonderie, le concentré est oxydé par la chaleur pour libérer le soufre, qui est récupéré sous forme d'acide sulfurique ou d'anhydride sulfureux et peut être transformé en fertilisants. Le concentré oxydé ou le plomb recyclé est ensuite fondu, habituellement dans un haut fourneau, pour produire du plomb d'oeuvre impur. L'affinage électrolytique ou thermique purifie le plomb et récupère les sous-produits, dont l'argent, l'antimoine et le bismuth (voir MÉTALLURGIE). Les usines de première fusion de la Colombie-Britannique et du Nouveau-Brunswick convertissent les concentrés et les matériaux recyclés en métal et alliages affinés. Les usines de deuxième fusion du Québec, de l'Ontario, du Manitoba et de la Colombie-Britannique recyclent aussi les produits, comme les accumulateurs d'automobile, en métal et en alliages. En 1995, plus de 70 p. 100 de la production canadienne de plomb métallique affiné et d'alliages a été exportée, en grande partie aux États-Unis.

Risques et dangers

Le plomb est toxique à de hauts degrés d'exposition et l'empoisonnement au plomb était autrefois un risque professionnel (voir POLLUTION). Les questions touchant le plomb et ses effets sur la santé sont souvent très bien documentées et bien gérées. La production et l'utilisation du plomb continuent d'augmenter, tandis que les risques liés à l'exposition au plomb ont grandement diminué. La moyenne des concentrations sanguines de plomb chez les enfants au Canada est passée de 19 microgrammes par décilitre (µg/dl) en 1972, à 12 µg/dl en 1984 et à 6 µg/dl en 1988. Au Canada, les mesures visant à réduire les expositions dangereuses au plomb sont nombreuses. Il existe une réglementation pour retirer graduellement le plomb de l'essence, des campagnes de sensibilisation, une participation volontaire du secteur industriel pour éliminer le plomb dans la peinture ainsi que les boîtes de conserve soudées avec du plomb. Les expositions au plomb en milieu de travail et les émissions industrielles sont également réglementées. Ce qui montre que le plomb peut être utilisé de manière sûre, à condition d'appliquer certaines précautions.