Pou est le nom commun largement employé pour désigner principalement des insectes nuisibles de petite taille qui vivent en ectoparasites (parasites externes) sur les Mammifères, les Oiseaux et les plantes (pucerons). Il désigne aussi des insectes broutant la flore microbienne sur les livres et le papier entreposés en conditions humides (trogiides ou poux des livres). On l'utilise enfin pour désigner certains Crustacés (poux de poissons) qui vivent en commensaux avec des Mammifères aquatiques ou des Poissons. Le terme désigne le plus souvent des insectes piqueurs et suceurs de sang, aptères et aplatis dorso-ventralement, qui sont des ectoparasites des Oiseaux et des Mammifères. Les poux ont des pattes courtes munies de grosses griffes. Leurs yeux sont réduits ou absents. Même en conditions favorables, ils ne peuvent survivre plus de quelques jours sans leur hôte. Chaque espèce est exclusive à une seule ou tout au plus à quelques espèces étroitement apparentées d'hôtes. On connaît au moins une espèce de pou pour la très grande majorité des animaux terrestres à sang chaud.

Poux suceurs

Ces insectes, de l'ordre des Anoploures, qui compte plus de 250 espèces en Amérique du Nord, sont des parasites qui se nourrissent exclusivement du sang des Mammifères, incluant les humains. Ils sont pourvus de pièces buccales du type perceur-suceur et dépendent entièrement des éléments nutritifs extraits du sang de leur hôte.

Ricins ou Poux broyeurs

Il y a environ 10 fois plus d'espèces connues de poux broyeurs (ordre des Mallophages) que de poux suceurs. La grande majorité des poux broyeurs parasitent des Oiseaux, la minorité étant des parasites de Mammifères. Ils possèdent des pièces buccales du type broyeur et se nourrissent des desquamations et des sécrétions de l'épiderme de l'hôte.

Relations avec les humains

Les poux portent et transmettent des organismes pathogènes aux animaux (p. ex. ceux causant la fièvre récurrente et le typhus chez les humains). Ils prolifèrent rapidement et causent des épidémies en conditions de surpeuplement et d'insalubrité.