Raie

  La raie est un poisson à squelette cartilagineux étroitement apparenté aux requins. Elle appartient à l'ordre des Rajiformes et à la sous-classe des Élasmobranches. Cet ordre comprend les poissons-scies (Pristidés), les guitarfishs (Rhinobatidés), les pastenagues, les torpilles ou raies électriques, les mantes et les raies. Les raies sont largement réparties dans les océans du monde et certaines habitent également les estuaires tropicaux et subtropicaux. Les raies du genre Raja sont, parmi les poissons de l'ordre des Rajiformes, les plus communs des mers tempérées et fraîches des latitudes élevées. Cet ordre compte environ 400 espèces parmi lesquelles une centaine appartiennent au genre Raja. Au Canada, on trouve 29 espèces de Rajiformes, et le genre Raja est le plus commun. Occasionnellement, on rencontre également des torpilles et des pastenagues au large des côtes atlantique et pacifique.

Description

Les raies sont en forme de disque et sont aplaties dorso-ventralement. Leurs nageoires pectorales sont attachées aux côtés de la tête. La bouche, les narines ainsi que cinq paires de fentes branchiales se trouvent sur la face inférieure du corps qui est de couleur blanche. Sur la face supérieure on retrouve une paire de spiracle derrière les yeux. Leur peau peut être lisse ou couverte de façon variable de courtes épines. Leur queue est habituellement longue et ressemble à un fouet. La taille varie beaucoup d'une espèce à l'autre : certaines forment un disque dont le diamètre est d'environ 30 cm, tandis que les mantes peuvent peser 1300 kg et leur diamètre peut atteindre 6 m. Les raies nagent par un mouvement ondulatoire des nageoires pectorales ou en faisant une sorte de battement de nageoires. La plupart se nourrissent principalement d'organismes de fond qu'elles écrasent à l'aide de dents broyeuses qui servent spécialement à cet effet.

Reproduction

Les raies du genre Raja sont ovipares. Elles pondent chacun de leurs gros oeufs dans une capsule cornée. Toutefois, la majorité des autres espèces portent toutefois des jeunes complètement formés (ovovivipares).

Importance des pêches

Les raies ont peu d'importance économique. En Europe, elles sont transformées pour la mise en marché, mais au Canada où elles constituent des prises accidentelles, on les utilise principalement comme nourriture pour les poissons et on ne les mange qu'occasionnellement.