Rat musqué

Le Rat musqué (Ondatra zibethicus) est un RONGEUR d'assez grande taille. On le rencontre presque partout en Amérique du Nord dans les milieux humides et les cours d'eau de un à deux mètres de profondeur, qui ne gèlent pas jusqu'au fond l'hiver et dans lesquels des végétaux sont enracinés. Cette espèce a été introduite en Eurasie vers 1905.

Description

Le Rat musqué est brun et trapu. Sa queue distinctive, mesurant de 18 à 25 cm, est aplatie latéralement et est couverte de poils épars. L'adulte fait de 40 à 63 cm de longueur, et sa masse corporelle varie entre 0,5 et 1,8 kg. Ses larges pattes postérieures et ses doigts légèrement palmés sont bordés de poils courts et raides (cirres natatoires). Il possède quatre incisives, qui servent à couper et à tenir les PLANTES dont il se nourrit, et 12 dents jugales pour les broyer. Deux glandes situées sous la base de la queue produisent un musc au moyen duquel il marque son territoire. Entre avril et août, la femelle donne naissance à 2 ou 3 portées. Chacune peut compter de 1 à 11 petits, bien que la moyenne varie entre 5 et 7.

Comportement
Dans les marais, le Rat musqué construit une hutte faite de végétation et en forme de dôme, qui peut mesurer jusqu'à 1,2 m de hauteur et 1,8 m de largeur. Dans les étangs et les ruisseaux, il creuse des terriers sur la rive. Il nage avec aisance et est bon plongeur. Il se nourrit de diverses plantes aquatiques, particulièrement de QUENOUILLES. L'hiver, il se nourrit sous des cloches qu'il construit sur la glace au-dessus d'un trou de plongée, où il lui arrive d'être emprisonné.

Importance biologique
Le VISON est son principal prédateur, à part l'humain. Sa peau de bonne qualité est une importante source de revenus pour les trappeurs canadiens. Le Rat musqué endommage quelquefois les rives et les barrages. Les biologistes de la faune effectuent la gestion de cette espèce pour en tirer un rendement soutenu, en améliorant son habitat et en réglementant sa récolte. Tous les 6 à 10 ans, les populations de rats musqués connaissent une forte chute en raison de maladies infectieuses et de problèmes de reproduction.