Renard

Petit MAMMIFÈRE carnivore de la famille du CHIEN. Quatre espèces vivent au Canada : le Renard roux (Vulpes vulpes), le Renard véloce (V. velox), le Renard gris (Urocyon cinereoargenteus) et le Renard arctique (Alopex lagopus). Le Renard roux et le Renard arctique ont une distribution circumpolaire; le Renard gris est une espèce du Nouveau Monde et le Renard véloce se rencontre surtout aux États-Unis.

Renard roux

C'est le plus grand des renards du Canada (2,5 à 6,5 kg). Il est généralement roux avec une croix plus foncée sur le dos. Certains individus sont noirs et parfois ils ont le bout des poils argenté. Le Renard roux a les pieds et le bout des oreilles noirs, et le bout de la queue blanc. Cet habitué des milieux agricoles et boisés se rencontre depuis la frontière des États-Unis jusque dans la TOUNDRA de toutes les provinces, mais il est absent de la côte de la Colombie-Britannique.

Il se nourrit de rongeurs, d'INSECTES, de GRENOUILLES, de graines, de fruits, d'oeufs et parfois de volaille. Il s'accouple en janvier ou en février, et 52 à 54 jours plus tard, généralement 4 ou 5 petits (entre un et 10) naissent dans un terrier. Les deux parents nourrissent les petits, qui deviennent indépendants à l'âge d'environ six mois et se reproduisent au cours de leur deuxième année.

Renard arctique

Il est plus petit que le Renard roux. Il a des oreilles arrondies et son pelage d'hiver est dense et blanc, tandis que son pelage d'été est brunâtre foncé. En général, on le trouve uniquement dans la toundra et sur les côtes du Nord. Son régime alimentaire est semblable à celui du renard roux, et il mange aussi les animaux tués par d'autres espèces. L'accouplement a lieu en février et les 5 ou 6 (maximum de 14) petits naissent de 50 à 57 jours plus tard. On élevait le Renard arctique et le Renard roux pour leur fourrure, mais la demande a diminué avec l'arrivée des fourrures artificielles.

Renard gris

Le Renard gris a une taille et un régime alimentaire semblables au Renard roux, mais il est plus mince, a des oreilles légèrement arrondies, une ligne noire sur le dos et des flancs gris tachetés. Il est blanchâtre en dessous et son cou, le derrière de ses oreilles et ses pattes sont jaune chamois. On le rencontre dans l'extrême Sud du Manitoba, de l'Ontario et du Québec.

Il affectionne les milieux boisés ou accidentés et vit dans des bûches creuses ou sous des surplombs. Il n'est pas strictement nocturne. Il grimpe souvent aux arbres et aime prendre des bains de soleil. L'accouplement a lieu en février ou en mars, et la portée, qui contient en moyenne 4 petits (de 1 à 7), naît environ 63 jours plus tard. Les petits deviennent indépendants à l'automne et se reproduisent la saison suivante.

Renard véloce

Le plus petit des renards canadiens se rencontrait depuis le Sud de l'Alberta jusque dans le Sud-Ouest du Manitoba, mais vers 1970 on le considérait éteint au Canada. Des individus d'une population en captivité, obtenue à partir d'animaux amenés du Colorado en 1972, ont été relâchés depuis 1980 dans les prairies à herbes courtes du Sud-Est de l'Alberta, près de Manyberries et de Medicine Hat ainsi que dans le Sud-Ouest de la Saskatchewan. Quelques-uns ont réussi à se reproduire en nature. Le Renard véloce a des habitudes semblables au Renard roux. Voir aussi FOURRURE, ÉLEVAGE D'ANIMAUX À.