Requin

Poisson marin à squelette cartilagineux appartenant à la sous-classe des Élasmobranches, à la classe des Chondrichthyens et à l'Ordre des Squaliformes. Les ancêtres des requins modernes vivaient il y a au moins 150 millions d'années. On compte environ 350 espèces de requins appartenant à 90 genres dans le monde, et on les trouve depuis l'Arctique jusqu'à l'Antarctique, incluant les parties profondes de l'océan. C'est dans les régions tropicales et tempérées chaudes qu'ils sont le plus abondants et diversifiés. Quelques espèces pénètrent les eaux douces tropicales. On connaît environ 37 espèces de requins dans les eaux côtières et pélagiques canadiennes, entre autres le Renard marin, le Requin blanc, la Maraîche, le Mako, le Pèlerin, le Requin bleu, les requins-marteaux et les aiguillats. On trouve quelques espèces au large des deux côtes durant toute l'année, particulièrement en eau profonde. Les espèces prédatrices de grande taille se rencontrent principalement au cours de l'été et de l'automne.

Description

La taille et le poids des requins varient entre 15 cm et quelques grammes (Squaliolus laticaudas) et plus de 18 m et plusieurs tonnes (Requin-baleine, Rhincodon typus, le plus gros poisson du monde). Ils ont une forme généralement allongée et cylindrique et sont pourvus d'une ou de deux nageoires dorsales, de grandes nageoires pectorales, de nageoires pelviennes de taille moyenne ou petite et, habituellement, d'une nageoire anale ainsi que d'une queue qui leur est caractéristique dont le lobe supérieur est très long. La bouche en forme de croissant est normalement en position ventrale. Les mâchoires sont munies de multiples rangées de dents qui sont constamment remplacées depuis l'intérieur de la bouche. La peau est couverte de denticules pointues.

Reproduction
Sur les nageoires pelviennes, les mâles ont des organes copulateurs, les ptérigopodes, qui permettent une fertilisation interne. La majorité des espèces mettent au monde des petits totalement formés et libres de l'oeuf (ovovivipares), mais quelques-unes pondent leurs oeufs dans des capsules cornées (ovipares). La période de gestation de l'Aiguillat commun (Squalus acanthias), qui dure de 20 à 22 mois, est l'une des plus longues parmi les Vertébrés.

Régime alimentaire
Les requins de la famille des Lamnidés (par exemple le Mako et le Requin blanc) ont des mécanismes de régulation thermique qui permettent de maintenir une température corporelle chaude et augmente ainsi l'efficacité de la natation et de la prédation. Grâce à leur gros foie, ils peuvent emmagasiner des réserves de nourriture, ce qui leur permet de survivre pendant les périodes prolongées de jeûne. Les petites espèces se nourrissent de Crustacés planctoniques et d'autres Invertébrés, tandis que les grandes espèces prédatrices se nourrissent de Poissons marins, de Céphalopodes, de Mammifères marins et d'autres Vertébrés. Les plus grands requins (par exemple le Pèlerin et le Requin-baleine) mangent du plancton.

Importance de la pêche
Dans plusieurs pays, on pêche les requins à l'aide de palangres, de filets maillants et de seines coulissantes. On utilise leur chair comme nourriture pour les humains et les poissons et on utilise aussi leur cuir. La viande est vendue fraîche, congelée, salée ou séchée. L'Aiguillat commun est énormément utilisé dans le domaine de la recherche biomédicale. La plupart des espèces de requins sont inoffensives, mais environ 10 p. 100 sont dangereuses pour les humains et un autre 10 p. 100 peuvent l'être. On exagère beaucoup le danger que représentent les attaques de requins.