La rivière des Exploits, qui coule sur 246 km, est la plus longue de l'île de Terre-Neuve. Ses affluents, les rivières Lloyds et Victoria, prennent leur source dans le sud-ouest de l'île et s'écoulent vers le nord-ouest jusqu'au lac Red Indian (250 km2). La rivière des Exploits prend naissance à la décharge nord-est du lac, où un barrage permet la régularisation de son débit. La vallée fluviale est plate et la rivière est large et peu profonde. À GRAND FALLS - WINDSOR, elle se dirige vers le nord-est et se jette dans la baie des Exploits, qui donne sur la BAIE NOTRE DAME. Sur la rivière, on trouve de nombreuses digues et des aménagements hydroélectriques, particulièrement à Grand Falls-Windsor et à BISHOP'S FALLS. Grâce à des mesures d'aménagement, la rivière des Exploits est maintenant renommée pour la migration du SAUMON DE L'ATLANTIQUE. Après avoir été confiné à l'aval à cause des chutes situées à Grand Falls et à Bishop's Falls, le saumon a pu se répandre dans la plus grande partie du bassin de la rivière en profitant des systèmes de passes migratoires et de l'ensemencement.

L'origine du nom, qui apparaît sur une carte de James COOK en 1774, est inconnue. En 1810-1811, une expédition menée par David Buchan a remonté la rivière en raquettes et croisé un campement BÉOTHUK au lac Red Indian.