Romano, Arthur

Arthur Romano. Saxophoniste, clarinettiste, hautboïste, cor anglais, professeur (Naples, 23 mars 1914, naturalisé canadien - Montréal, 16 janvier 1964). Il étudia avec son père, Giulio, avec Alfred Gallodoro à New York et Marcel Mule en France, et joua d'abord dans des cabarets. Pionnier au Canada de l'utilisation d'un répertoire de musique classique pour le saxophone, il se fit entendre comme soliste aux CSM en 1949 dans le Concertino da camera de Jacques Ibert. Il enseigna aussi cet instrument au CMM (1949-62) et à l'Université McGill (1955-64) et fonda l'École de musique Romano. Avec ses élèves Nick Ayoub, Gerald Danovitch et Frederick Nichols (remplacé plus tard par Gilles Moisan), il constitua au début des années 1950 le Quatuor de saxophones Romano qui se produisit, entre autres, à la radio de la SRC. Ce quatuor a suscité la composition de plusieurs oeuvres canadiennes dont le premier Quatuor pour saxophones de George Fiala et Three Acts for Four Sinners d'Alexander Brott. Il enregistra en 1953 le Quatuor pour saxophones de Michel Perrault ainsi que des oeuvres de Jean Françaix et Gabriel Pierné (RCI 91). Lee Gagnon et Alvinn Pall figurent aussi parmi les élèves de Romano. Il fut cor anglais, hautboïste et saxophoniste à l'OSM (v. 1952-62) et joua très souvent comme saxophoniste avec l'Orchestre symphonique de Québec. Il fut fondateur et prés. de Seaward Ltée qui s'occupait de la vente et de la réparation d'instruments, de la vente de partitions et qui possédait des studios pour les professeurs. En 1978 avait lieu à l'UQTR un Concours de composition Arthur-Romano organisé en collaboration avec l'Assn des saxophonistes de l'Amérique du Nord dans le but d'encourager la composition d'oeuvres originales pour saxophone.

Voir aussi Pietro Romano, son oncle.