Saumon

Les saumons font partie de la famille des Salmonidés [du latin salire« sauter »], des poissons qui ont des nageoires à rayons mous, une nageoire dorsale courte, une nageoire adipeuse et des dents sur les mâchoires. Cette famille comprend les saumons; les TRUITES et les OMBLES, de la sous-famille des Salmoninés; les OMBRES, de la sous-famille des Thymallinés; et les CORÉGONES, de la sous-famille des Corégoninés. Les Salmonidés sont indigènes des eaux tempérées nordiques et subarctiques. Cependant, parce qu'ils représentent un attrait énorme pour les pêcheurs sportifs, ils ont été introduits sur tous les continents, sauf en Antarctique.

La sous-famille des Salmoninés comprend cinq genres : deux genres eurasiens, Brachymystax et Hucho, et trois genres présents dans les deux hémisphères, entre autres au Canada : Salmo qui inclut le SAUMON DE L'ATLANTIQUE, et certaines espèces de truites; Oncorhynchus, qui comprend les SAUMONS DU PACIFIQUE et certaines espèces de truites et Salvelinus, le groupe des ombles.

Les Salmoninés se distinguent des autres Salmonidés par leurs dents bien développées sur les grandes mâchoires et par leurs petites écailles. La sous-famille des Thymallinés compte un genre (Thymallus) et celle des Corégoninés en compte trois (Stenodus, Prosopium et Coregonus) que l'on trouve tous au Canada. Les ombres et les corégones ont de petites dents et de plus grosses écailles que les autres membres de la famille.

Tous les Salmonidés fraient en eau douce, habituellement dans des cours d'eau. Plusieurs espèces sont anadromes, par exemple les saumons du Pacifique, c'est-à-dire qu'elles passent leur vie d'adultes en mer et retournent dans leur cours d'eau natal pour frayer. Contrairement aux autres Salmonidés, les saumons du Pacifique meurent après la fraie.

Les oeufs de Salmonidés, de grande taille comparativement à ceux de la plupart des autres espèces de poissons, ont une couleur qui varie entre le rose jaunâtre et le rouge orangé. Les femelles ont la tête fuselée, mais chez les mâles de plusieurs espèces, la mâchoire inférieure acquiert une forme de crochet prononcé avant la fraie. Les Salmonidés sont reconnus pour leur aptitude à retrouver leur cours d'eau natal où ils fraient, et pour leur combativité et leurs sauts lorsqu'ils sont pêchés à la ligne.

Parmi les groupes d'animaux sauvages du Canada, les Salmonidés sont ceux qui ont la plus grande valeur économique si on considère les revenus de pêches sportive et commerciale qu'ils génèrent. En 1985, les ventes de saumons du Pacifique se sont élevées à 512 millions de dollars. L'aquiculture commerciale de saumons du Pacifique est en croissance, et ils font l'objet d'une très importante industrie de pêche sportive. Les stocks de Saumon chinook et de certains stocks de Saumon coho du Sud-Est de l'île de Vancouver ont énormément diminué. Ailleurs en Colombie-Britannique cependant, certains stocks semblent être stables.

Les espèces du genre Salmo font l'objet d'une importante pêche sportive et d'une industrie aquicole (voir AQUICULTURE) de petite taille, mais en croissance. Les espèces du genre Salvelinus sont recherchées par les pêcheurs sportifs et font l'objet d'une petite industrie de pêche commerciale et d'une pêche de subsistance, particulièrement chez les autochtones du Nord du Canada. On fait la pêche sportive d'ombres principalement dans le Nord. Les corégones sont pêchés commercialement dans le Centre du Canada et font l'objet d'une pêche de subsistance d'une importance considérable pour les autochtones du Nord.