Service naval, Loi du

La Loi du Service naval institue la marine canadienne le 4 mai 1910. Elle propose une marine plutôt modeste, sous le contrôle du gouvernement canadien. On y trouve une disposition d'urgence prévoyant son transfert à l'AMIRAUTÉ britannique. Le premier ministre Wilfrid LAURIER subit cependant de fortes pressions du gouvernement britannique et des impérialistes canadiens pour que le Canada contribue directement à la marine royale en raison de la menace grandissante de la marine allemande.

La loi fait l'objet d'une violente opposition chez les Canadiens français nationalistes, dirigés par Henri BOURASSA, qui ne veut pas d'un engagement plus grand du Canada dans les affaires impériales. Le compromis de Laurier ne réussit à calmer aucun des deux camps. Il diminue son soutien au Québec et contribue en fin de compte à sa défaite aux élections de 1911. La marine survit, même si elle ne participe à la Première Guerre mondiale qu'avec deux cuirassés, le RAINBOW et le Niobe.

Voir aussiFORCES ARMÉES.