En agriculture, les silos sont des structures permettant l'entreposage des fourrages ensilés et des grains à haute teneur en humidité utilisés pour l'alimentation du bétail. Les silos sont des installations que l'on trouve couramment dans les fermes d'élevage et les exploitations mixtes du Canada. L'ensilage est produit par la fermentation microbienne de matière végétale dans des conditions anaérobies (sans oxygène) ou quasi anaérobies. L'ensilage du maïs entier (de 30 à 35 p. 100 de matière sèche) se fait à partir de plantes entières hachées finement (de 1 à 2 cm). L'ensilage préfané est composé d'herbe fanée ou de luzerne asséchée dans une proportion de 35 à 50 p. 100 et finement hachée. Les grains à forte teneur en humidité (p. ex. l'orge et les épis de maïs décortiqués, entiers ou broyés) subissent le même processus de fermentation que l'ensilage mais contiennent beaucoup moins d'eau. Leur teneur en matière sèche varie généralement de 65 à 70 p. cent. Ces grains sont utilisés comme fourrages à fort apport énergétique. Normalement, la fermentation microbienne du processus d'ensilage produit de l'acide lactique et de l'acide acétique jusqu'à ce que le taux d'acidité atteigne un point où la croissance de tous les micro-organismes s'arrête (après 2 à 3 semaines). Lorsque la matière est bien ensilée dans des conditions anaérobiques, la qualité et la palatabilité de la plante sont maintenues jusqu'à ce que la matière ensilée soit exposée à l'oxygène, ce qui entraîne une détérioration rapide du produit. Il existe deux types de silos, les silos-couloirs et les silos-tours. Les silos-tours, qui peuvent être déchargés par le bas, permettent une automatisation plus efficace mais sont plus chers à construire. Ils sont surtout utilisés par les fermes laitières. Les silos-couloirs, parfois appelés silos horizontaux, sont moins coûteux mais ne permettent que peu d'automatisation et ont plus de pertes de matière ensilée à cause de l'oxydation. On les retrouve le plus souvent sur les grandes fermes bovines.

Silos-couloirs
Les silos-couloirs sont des espaces pavés entourés sur trois côtés de murs de béton ou de planches de bois de 3 à 5 m de hauteur. Le fourrage est déchargé dans l'espace emmuré, puis compacté par tracteur, recouvert de feuilles de polyéthylène et pressé à l'aide de vieux pneus. Le désilage se fait au moyen d'une chargeuse ou en laissant les animaux se nourrir directement du côté ouvert du silo. Les dimensions du silo dépendent de la taille du troupeau à nourrir.

Silos-tours
Les silos-tours sont des structures cylindriques de béton ou d'acier de 15 à 30 m de hauteur, souvent fermées par un toit en dôme. Certains silos en béton, appelés silos en douves, sont faits de douves de béton qui mesurent 30 cm de large by 75 cm de haut. Celles-ci sont empilées à l'intérieur d'un mur cylindrique et maintenues avec des cerceaux de fer, tout comme un baril de vin en bois. Une autre méthode de construction consiste à couler le béton à l'intérieur d'un moule. Ces silos sont connus sous le nom de silos moulés en place.

Le fourrage est soufflé par le haut au moyen d'un tuyau situé sur le côté du silo. Il se compacte sous son propre poids. Un équipement spécial de désilage est installé à l'intérieur du silo. Les silos dont le désilage se fait par le haut sont munis d'une barrette rotative qui balaie l'ensilage par les orifices du mur vers une goulotte installée sur le côté du silo. L'ensilage tombe dans un chariot d'alimentation ou sur un convoyeur à bande, puis est distribué aux animaux. Les silos à désilage par le bas sont pourvus d'un désileur à vis qui amène l'ensilage vers une trémie centrale à partir de laquelle il est ensuite transporté par un convoyeur à bande ou à vis.