St. Roch

 Le St. Roch, est une goélette à voiles, faite en bois et dotée d'un moteur auxiliaire. Il est mis à la mer à North Vancouver, en avril 1928, pour les opérations de la GENDARMERIE ROYALE DU CANADA dans l'Arctique. Sous le commandement du sergent Henry A. LARSEN, il quitte Vancouver le 23 juin 1940 pour traverser le PASSAGE DU NORD-OUEST.

Empruntant une voie dangereuse par le Sud à travers les îles Arctiques, il reste emprisonné par les glaces pendant deux hivers et ne rejoint Halifax que le 11 octobre 1942. Il est le deuxième navire, après le Gjoa de Roald AMUNDSEN, à traverser le Passage du Nord-Ouest, et le premier à effectuer le voyage d'ouest en est.

Le St. Roch retourne à Vancouver par une voie plus au nord, en passant par le DÉTROIT DE LANCASTER et le détroit de Barrows, en seulement 86 jours, soit du 22 juillet au 16 octobre 1944. Ce voyage lui vaut d'être le premier navire à avoir franchi le passage dans les deux sens. Grâce à ses exploits, le Canada renforce sa SOUVERAINETÉ DANS L'ARCTIQUE.

En 1950, il effectue un voyage vers le sud et devient ainsi le premier bateau à faire le tour de l'Amérique du Nord. La ville de Vancouver l'achète en 1954 et l'expose en permanence au musée Maritime. Le gouvernement fédéral déclare le St. RochLIEU HISTORIQUE national en 1962.