Sudbury

Sudbury. Ville minière du nord de l'Ontario fondée en 1883. Devenue cité en 1930, elle avait une population de 88 717 âmes en 1986, incluant des citoyens d'origines diverses.

Comme en témoigne le répertoire d'adresses de la ville, Sudbury avait en 1911 deux professeurs et deux magasins de musique. Celui de 1930 faisait état de onze professeurs et cinq magasins. Un des premiers ensembles musicaux fut la musique du collège du Sacré-Coeur formée en 1916. Le choeur du collège du Sacré-Coeur se fit entendre plus tard lors d'émissions radiophoniques locales.

Parmi les autres chorales de Sudbury figurèrent les Sudbury Chamber Singers dirigés par Douglas Webb, le Bel Canto Chorus sous la direction de Brad Richmond et les Marian Singers sous la direction de Chrissie Nemis. Celle-ci dirigea aussi la chorale de l'église du Christ-Roi et enseigna dans le réseau des écoles séparées. Des groupes ethniques formèrent des ensembles dont le choeur ukrainien Dnipro, le choeur du Caruso Club (italien), le Finnish Male Chorus et le Croatian Tamburitza Ensemble. En 1978, Sudbury fut l'hôte de Choirs in Contact, une rencontre organisée par la Fédération chorale de l'Ontario.

Eric Woodward (organiste et chef d'orchestre né en Angleterre en 1902) s'établit à Sudbury en 1956 et y fonda la Sudbury Philharmonic Society (1957). Cet ensemble choral et instrumental interpréta Elijah et Chant de louange de Mendelssohn, In the Bavarian Highlands d'Elgar et autres oeuvres. En 1962, il s'intégra à un orchestre de Sudbury plus ancien, fondé en 1953 et dirigé par Emil First, afin de donner trois concerts par année pendant une période de six ou sept ans. Les deux groupes reprirent ensuite leur autonomie. Metro Kozak, dir. de la musique au Cambrian Community College, devint le chef d'un nouvel OS de Sudbury en 1975 et orienta nettement la programmation vers le répertoire symphonique. L'orchestre a donné au moins cinq concerts par an dans la grande salle de l'Université laurentienne.

D'autres groupes musicaux ont inclus le Sudbury Youth Orchestra, la Sudbury Band, fondée en 1943, et le Karl Pukara Accordion Orchestra (1957). Pukara, né à Sudbury, institua en 1964 le Regional Cons. of Music également connu sous le nom de Karl Pukara Music Studio. D'autres écoles de la ville offrent un programme d'études musicales : le collège Cambrian (voir Collèges communautaires) et, pour enfants, la Cambrian College Academy et le Huntington Cons. Une section de l'ORMTA se constitua à Sudbury en 1943 et collabora à l'organisation du festival annuel de musique Kiwanis. Des concerts par des artistes locaux et des invités ont été organisés par les JMC, le collège Cambrian, et le Festival des arts de Sudbury.

Germain Lemieux, qui recueillit un grand nombre de chansons folkloriques et de légendes dans la région de Sudbury, devint dir. en 1975 du dépt de folklore (dirigé en 1991 par Jean-Pierre Pichette et fonctionnant entièrement en français) du campus Sudbury de l'Université laurentienne. Ce dernier s'occupa de recherches entreprises antérieurement par le Centrre franco-ontarien de folklore.

Au nombre des musiciens originaires de Sudbury figurent Trump Davidson, le guitariste Rich Dodson des Stampeders, le trompetiste Kevin Turcotte, la soprano Joanne Kolomyjec et le ténor Frederick de Marseille. Le guitariste de jazz Reg Schwagger grandit à Sudbury. CANO, un groupe formé en une coopérative de 11 membres, fut constitué à Sudbury où il a donné ses premiers concerts en 1975. Il a effectué des tournées au Québec et a enregistré chez A & M Records.