Termite

Terme désignant près de 2000 espèces d'INSECTES principalement tropicaux et subtropicaux, généralement classés dans l'ordre des Isoptères, mais étroitement apparentés aux BLATTES (Dictyoptères). On les appelle souvent « fourmis blanches », mais elles ne sont cependant apparentées aux vraies FOURMIS que de très loin.

Répartition

On connaît trois espèces indigènes du Canada (de la Colombie-Britannique et de l'Ouest de l'Alberta), et une autre espèce probablement non indigène se rencontre dans le Sud de l'Ontario. Cette dernière et d'autres espèces introduites élisent parfois domicile à l'intérieur des bâtiments.

Le plus ancien termite fossile connu a été découvert récemment en Angleterre dans des dépôts vieux de 120 millions d'années. Cretatermes carpenteri, trouvé au Labrador et datant de 100 millions d'années, détenait auparavant ce titre. Les termites actuels ressemblent à ces anciennes formes.

Morphologie
Les termites sont généralement pâles et mesurent entre 5 et 15 mm de longueur. Les reines gonflées d'oeufs sont parfois beaucoup plus grandes. Les adultes reproducteurs ont quatre longues ailes de forme similaire qu'ils perdent après le vol nuptial. Les termites ont les pattes et les antennes courtes, et les yeux sont réduits ou absents. Comme chez les autres Insectes entièrement sociaux, les membres de la colonie peuvent être regroupés en castes : les reproducteurs femelles et mâles, les ouvriers et les soldats, les individus de ces deux dernières castes étant stériles. Contrairement aux fourmis, GUÊPES et ABEILLES, les individus des castes stériles peuvent être mâles ou femelles et non pas seulement femelles; en plus, le mâle reproducteur (roi) reste en contact permanent avec la femelle reproductrice (reine).

Colonies
La complexité de l'organisation sociale et la taille des colonies varient d'une espèce à l'autre. Les termites sont des architectes remarquables ayant inventé le conditionnement de l'air et le béton. Le traitement des déchets est efficace : les morts sont mangés et les excréments recyclés en matériaux de construction. Certaines espèces exotiques cultivent des jardins de champignons. Les nids de termites sont habituellement occupés par d'autres animaux adaptés aux termites, principalement des Arthropodes (particulièrement les COLÉOPTÈRES).

Régime alimentaire
On peut diviser les termites en plusieurs catégories : les termites du bois sec, qui vivent dans le bois sain; les termites du bois humide, qui vivent dans le bois en décomposition en contact avec le sol; les termites édificateurs de nids en forme de monticules, qui se nourrissent de plantes et construisent les termitières familières érigées sur le sol ou dans les arbres, mais dont l'activité est surtout confinée sous la surface du sol; et les termites fouisseurs qui se nourrissent d'humus et nichent entièrement sous terre. Les termites se nourrissent de cellulose (extraite du bois ou des fibres végétales), laquelle est digérée par des micro-organismes intestinaux (ce sont généralement des bactéries, mais chez au moins deux espèces il s'agit plutôt de protozoaires).

Les termites endommagent souvent le bois de construction ou celui utilisé à d'autres fins, et causent parfois des dégâts aux cultures. Les espèces canadiennes peuvent causer des dommages importants aux structures de bois.