Université de Guelph

L'Université de Guelph, à GUELPH, en Ontario, est constituée en société en 1964. Son histoire remonte à 1874 lorsque l'Ontario School of Agriculture ouvre ses portes dans une ferme donnée par le gouvernement de l'Ontario. En 1880, elle devient le Collège d'agriculture de l'Ontario (CAO). En 1903, avec la création du Macdonald Institute, financé par sir William MACDONALD (fondateur du collège Macdonald de Sainte-Anne-de-Bellevue au Québec) s'ajoute un programme d'économie domestique dans le cadre d'un mouvement mené par Adelaide HOODLESS destiné à promouvoir les sciences domestiques dans le Canada rural. L'Ontario Veterinary College (OVC) est fondé à Toronto en 1862 par Andrew SMITH et il déménage, en 1922, sur le campus de l'U. de Guelph. De 1888 à 1964, le CAO est affilié pour les études à l'UNIVERSITÉ DE TORONTO, tout comme le sont l'OVC et le Macdonald Institute dès 1919. L'U. de Guelph est créée en 1964 à partir des collèges fondateurs.

L'université possède actuellement six collèges d'enseignement : agriculture, MÉDECINE VÉTÉRINAIRE, sciences physiques et techniques, sciences biologiques, arts, sciences sociales et sciences humaines appliquées (ce dernier collège est créé le 1er mai 1998 par la fusion entre l'ancien collège d'études familiales et de consommation et celui des sciences sociales). L'université comprend aussi des écoles d'aménagement et de développement ruraux, d'architecture paysagère, d'études en vulgarisation agricole, et d'administration hôtelière et alimentaire. En 1997, elle devient responsable de l'unité des services de laboratoire et des collèges d'agriculture d'Alfred, de Kemptville et de Ridgetown, que gérait anciennement le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario. En plus de ses programmes réputés en agriculture et en médecine vétérinaire, l'U. de Guelph offre d'excellents programmes dans les disciplines de base en sciences humaines, sociales, physiques et biologiques. Parmi ses programmes spéciaux, on trouve la technologie alimentaire, les sciences de l'environnement, le génie rural et biologique, les sciences de l'activité physique, la nutrition, l'administration hôtelière et alimentaire ainsi que l'architecture paysagère.

L'U. de Guelph est l'une des universités canadiennes qui effectuent le plus de recherches, grâce à un financement annuel de plus de 80 millions de dollars. Les recherches de base sont réalisées grâce à association unique entre l'université et le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, qui favorise la concentration de recherches agro-alimentaires et de ressources technologiques autour de l'université et de son parc scientifique de 30 acres. L'U. de Guelph est renommée pour la qualité de ses programmes dans des domaines aussi divers que l'agro-alimentaire et la médecine vétérinaire, la nutrition humaine et le développement de la famille, les études environnementales et le génie, le développement rural et la planification, l'histoire écossaise et le théâtre. Les thèmes de recherches des cycles supérieurs comprennent des programmes interuniversitaires en physique, en chimie, en biotechnologie, en psychologie industrielle et organisationnelle (avec l'U. de Waterloo); en philosophie, en politique gouvernementale et en administration publique (avec l'U. McMaster); et en histoire (avec l'U. de Waterloo et l'U. Wilfrid Laurier).

Le Centre canadien de toxicologie, le Guelph Food Technology Centre, l'Institute of Ichthyology, le Guelph Turfgrass Institute, le George Morris Centre et le centre agréé Couple and Family Therapy Centre sont des centres indépendants issus de l'université et qui maintiennent des liens avec elle. En 1994, l'université et ses diplômés ont lancé GUARD Inc, une entreprise indépendante chargée de commercialiser les inventions et les découvertes des chercheurs de l'université.

L'U. de Guelph est le premier employeur de Guelph. Sa devise est rerum cognoscere causas, une citation de Virgil qui signifie « apprendre la signification de la réalité ». Ses couleurs sont le rouge, le noir et l'or. L'université compte aujourd'hui 15 000 étudiants à temps plein et 1700 étudiants à temps partiel.