Wood Buffalo

Wood Buffalo, municipalité régionale de l'Alberta; pop. 51 924 (recens. 2006), 41 445 (recens. 2001), const. 1995. Wood Buffalo est fondée quand la ville de Fort McMurray (constituée en 1980) fusionne avec le district en voie de développement no 143. D'une superficie de 63 342,89 km2, elle devient la plus grande municipalité d'Amérique du Nord. S'étendant à partir du centre de l'Alberta jusqu'à la frontière est de la province et à son extrémité nord-est, la municipalité régionale est plus vaste que la Nouvelle-Écosse et l'Île-du-Prince-Édouard réunies. En plus de Fort McMurray, Wood Buffalo est formée de plusieurs communautés plus petites : Fort MacKay, FORT CHIPEWYAN, Fort Fitzgerald, Saprae Creek Estates, Draper, Anzac, Conklin, Gregoire Lake Estates, Janvier et Mariana Lake. La municipalité comprend aussi plusieurs réserves indiennes établies selon le traité 8 et les droits ancestraux sur les terres des Cris, des Chipewyans et des Métis. Le conseil tribal d'Athabaska représente les intérêts des cinq Premières nations; la région compte sept groupes métis.

FORT MCMURRAY est la plus grande zone de services urbaine de la municipalité régionale de Wood Buffalo. La grande majorité des habitants de la région vivent à Fort McMurray ou dans les localités environnantes telles que Timberlea, Thickwood Heights, Lower Townsite (centre historique de Fort McMurray), Abasand Heights, Beacon Hill, Gregoire et Water Ways. Fort McMurray est le centre de la région pour l'administration, les services et les affaires.

Sables bitumineux de l'Athabasca

Wood Buffalo est située sur un gisement de sables bitumineux de 104 000 km2, ce qui en fait le plus grand des trois gisements de l'Alberta (voir BITUME). Les Autochtones informent Henry KELSEY de la présence du gisement en 1719. Ils utilisent l'huile visqueuse pour imperméabiliser les canoës. Les études sur l'extraction du pétrole et ses effets sur l'économie commencent au début du XXe siècle. En 1964, la Great Canadian Oil Sands, aujourd'hui Suncor Energy inc., obtient l'autorisation de commencer les travaux; c'est ainsi que Fort McMurray devient une ville moderne. En 1974, Syncrude Canada entame la construction d'une usine d'extraction qui entre officiellement en opération quatre ans plus tard. Ce deuxième projet favorise la croissance économique. Même si, en 1986, la région subit la baisse importante des cours du pétrole sur le marché mondial, qui entraîne des conflits de travail, des grèves et des lockouts, l'industrie pétrolière albertaine réussit à maintenir et même à augmenter sa production.

De la fin des années 1990 au début du XXIe siècle, l'industrie pétrolière connaît une troisième phase de croissance grâce à l'autorisation de lancer de nouveaux projets de grande envergure et d'agrandir les installations existantes. Ces projets permettent aux deux tiers de la population de Wood Buffalo de trouver de l'emploi dans les sociétés pétrolières ou chez leurs entrepreneurs. Les nouvelles exploitations de sables bitumineux sont concentrées au nord de Fort McMurray et en périphérie de Fort MacKay. La région est confrontée au coût socio-économique de cette croissance qui met l'infrastructure publique et la prestation des services de Fort McMurray à rude épreuve. L'accroissement de la demande dans le secteur immobilier entraîne la rareté et la hausse du prix des maisons.

Pour résoudre ces problèmes et s'adapter à la croissance future, Wood Buffalo planifie le développement des terres de toute la région pour une population qui devrait atteindre 250 000 habitants d'ici trente ans. Les plans fournissent des directives claires à la municipalité, à la population et aux industries concernant la croissance de la région et permettent un développement harmonieux de l'économique, de la société et de l'environnement. Parmi les autres initiatives mises de l'avant figure le Future Forward Project, un processus de développement divisé en plusieurs étapes répondant aux aspirations axées sur la collectivité de Fort McMurray.

Vie culturelle

Communauté de premier plan de Wood Buffalo, Fort McMurray offre le plus grand nombre de centres culturels et d'institutions d'enseignement de la région. C'est au Kenayo College qu'est dispensé l'enseignement postsecondaire. Le théâtre du collège est le principal lieu culturel de la région. Le Fort McMurray Today paraît tous les jours. Parmi les attractions de la région, on compte le Oil Sands Discovery Centre, le Heritage Park de Fort McMurray et le Bicentennial Museum de Fort Chipewyan. Le festival Interplay, qui a lieu en août, à Fort McMurray, est consacré aux arts visuels et de la scène. Le Winterfest de Anzac, en février, propose des courses de chiens de traîneau, de motoneiges et de ski de fond.