Affichage de 301 résultats pour "Peuples Autochtones"

Nuxalks (Bella Coolas)

Les Bella Coolas, ou Nuxalks, vivent dans un village de pêche isolé sur la côte centrale de la Colombie-Britannique. En 1996, la population inscrite de ce groupe autochtone s'établissait à 1185 personnes, dont 706 habitaient la réserve.

Ookpik

Le mot Ookpik signifie « harfang des neiges » ou « chouette de l'Arctique » en inuktitut. C'est le nom d'une des formes d'artisanat inuit les plus populaires, une chouette en peau de phoque avec une grande tête et de grands yeux.

Bearlake

Communauté amérindienne du groupe linguistique athapascan habitant près du GRAND LAC DE L'OURS dans les Territoires du Nord-Ouest. Leur poste de traite et leur établissement se trouvent à Déline (autrefois Fort Franklin), à l'extrémité Ouest du lac.

Nuu-chah-nulth (Nootka)

Les Nuu-chah-nulth (ou Nootkas) sont un groupe de peuples autochtones apparentés habitant la côte nord-ouest du Pacifique canadien.

Salish de la côte Nord du détroit de Georgia

Au début des années 1880, les Comox de l'île de Vancouver sont également victimes des hostilités entre bandes.

Siksikas (Pieds-Noirs)

Les Siksikas, aussi connus sous l’appellation de Pieds-Noirs, sont l’une des trois nations qui composent la Nation des Pieds-Noirs. En langage pied-noir, Siksika signifie « Pieds-Noirs » ou « peuple des Pieds-Noirs ».

1

Algonquins

Les Algonquins sont un peuple autochtone du Canada vivant principalement dans l’ouest du Québec et dans l’Ontario voisin, avec pour centre la rivière des Outaouais et ses affluents.

Dane-zaa (Castors)

Alexander Mackenzie a traversé le territoire des Castors en 1793, et en 1794 la Compagnie du Nord-Ouest avait déjà établi un poste de traite des fourrures près de la ville actuelle de Fort St. John. L'histoire orale des Dane-zaa fournit un récit vivant des premiers temps de la traite des fourrures.

Innu (Montagnais-Naskapi)

Les Innus (parfois appelés les « Montagnais » ou les « Naskapis »), un peuple autochtone, vivent dans les régions subarctiques et boréales du Québec et de Labrador.

Wendake (Huronie)

Les premiers voyageurs français désignaient le territoire occupé par les Hurons-Wendat par l’expression « le pays des Hurons » et ceux qui y séjournaient se décrivaient comme étant « chez les Hurons » ou « dans le pays des Hurons ».

Igloo

L'igloo, ou maison de neige, était une habitation d'hiver utilisée par les Inuits dans l'Arctique.

Dorset, culture

Voir aussi PRÉHISTOIRE.

Porteurs

Les Porteurs forment une tribu athapaskane ou DÉNÉE du centre-nord de la Colombie-Britannique, dont la population est de plus de 10 000 personnes.

Mohawks de la vallée du Saint-Laurent

À partir de la fin des années 1660, quelques centaines d'Iroquois, principalement de la nation mohawk, s'installent dans la région de Montréal. La plupart d'entre eux sont convertis au catholicisme ou sont en voie de l'être.

Autochtones : la région subarctique

Le terme « Autochtones de la région subarctique » désigne un certain nombre de groupes uniques et différents, dont les Dénés, les Cris, les Ojibwés, les Atikamekw, les Innus, et les Beothuks.

Chasse au bison

La chasse au bison a été la source principale de nourriture des peuples des Plaines et Métis jusqu’à l’effondrement des troupeaux de bison, dans les années 1880.

Lièvres (tribu)

Les Lièvres, groupe d'autochtones de langue athapaskane, vivent en petites bandes nomades dans la basse vallée du Mackenzie, dans les Territoires du Nord-Ouest. Avant le contact avec les Européens, leur population est de 700 à 800 âmes.

Gitksans

Les Gitksans (« peuple de la Skeena ») vivent le long de la rivière Skeena dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique dans six villages : Hazelton, Kispiox et Glen Vowell (les Gitksans de l'Est) et Kitwanga, Kitwankool et Kitsegukla (les Gitksans de l'Ouest).

Ojibwés

Les Ojibwés (Ojibway, Chippewa) sont un peuple autochtone du Canada et des États-Unis appartenant au grand groupe culturel des Anishinaabes.