Donald H. Oliver, avocat, hommes d'affaires, sénateur (né à Wolfville, N.-É., le 16 nov. 1938). Le 7 septembre 1990, Donald Oliver est nommé au Sénat par le premier ministre Brian Mulroney et devient le premier sénateur afro-canadien du Canada. Comme il grandit dans une famille baptiste pieuse de cinq enfants, Oliver développe un profond sens de la communauté et un réel désir d'aider ceux qui l'entourent. Il fréquente l'Université Acadia, où il se spécialise en philosophie et plus tard, il fréquente l'Université Dalhousie où il obtient un diplôme en droit.

Admis au barreau en 1965, il commence à pratiquer le droit en Nouvelle-Écosse et devient actif dans la communauté professionnelle en siégeant aux conseils de plusieurs comités juridiques au cours d'une carrière qui dure 36 ans. Oliver remplit des mandats prestigieux à la fois à titre d'avocat plaidant au civil et à titre de professeur en enseignant le droit à la Technical University of Nova Scotia, à l'Université St. Mary's et à l'Université Dalhousie. Il est également directeur de plusieurs sociétés privées et donne des conférences sur les droits de la personne, la constitution canadienne et la loi électorale.

L'engagement d'Oliver dans la communauté le mène à une carrière en politique et il est particulièrement intéressé à promouvoir l'égalité des Noirs, des Premières Nations et d'autres minorités de la société canadienne. Inspiré par l'ancien premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Robert Stanfield, Oliver commence à travailler avec le parti progressif conservateur en 1972 et restera lié au parti durant les 30 années suivantes. Pendant cette période, il remplit les fonctions de directeur des affaires juridiques dans le cadre de six élections générales de 1972 à 1988. Après sa nomination au Sénat, il est membre du Comité sénatorial permanent des banques et du commerce ainsi que de celui de l'agriculture et la foresterie. Il est également président du comité permanent des transports et des communications ainsi que d'autres comités sénatoriaux et commissions de la Chambre des communes. Oliver collabore à plusieurs projets de loi d'initiative parlementaire, y compris celui qui vise à modifier l'article du Code criminel concernant le harcèlement avec menaces et un autre qui tente de régler le problème croissant des pourriels.

Oliver continue à être actif au sein du service communautaire tout au long de sa carrière en occupant des postes tels que ceux de président de la Halifax Children's Aid Society, de président et directeur de la Neptune Theatre Foundation, de directeur du Halifax-Dartmouth Welfare Council, de directeur fondateur du Black United Front et de président fondateur et premier président de la Society for the Protection and Preservation of Black Culture en Nouvelle-Écosse. En 2003, l'Université Dalhousie lui décerne un doctorat honorifique en reconnaissance de l'œuvre de toute une vie, à la fois dans les secteurs public et privé.