Dryden, ville de l'Ont., district de Kenora; pop. 7617 (recens. 2011), 8195 (recens. 2006); const. en 1998. Dryden est située sur le bord du lac Wabigoon dans le nord-ouest de la province, à 340 km au nord-ouest de Thunder Bay. Les activités forestières et la prospection pour l'or commencent au début des années 1880 dans la région de Wabigoon avec la construction d'une ligne de chemin de fer du CANADIEN PACIFIQUE. Mais l'établissement permanent ne remonte qu'à 1894 quand le ministre ontarien de l'agriculture, John Dryden, ouvre la région à l'agriculture en créant une ferme expérimentale à New Prospect.

En 1897, l'année où la première scierie est construite, la localité prend le nom de Dryden, et, pendant les deux décennies suivantes, le gouvernement poursuit avec succès une importante promotion du potentiel agricole de la région. L'année 1913 voit les débuts de la compagnie qui deviendra l'entreprise moderne Great Lakes Forest Products, et l'INDUSTRIE DES PÂTES ET PAPIERS devient rapidement la base économique de la communauté.

L'augmentation de la population est plutôt lente jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, lorsque la ville connaît une croissance rapide, passant de 1700 à 4400 habitants en 1955. En raison des liaisons aérienne, routière et ferroviaire avec Winnipeg et Thunder Bay, Dryden dessert aujourd'hui un bassin de 35 000 personnes, non seulement dans la région de Wabigoon, mais aussi dans tout le secteur de développement de Patricia.

Un avion d'Air Ontario s'y écrase en 1989, faisant 24 victimes (voir aussi DÉSASTRES).