Josiah Henson, chef spirituel, auteur, fondateur de la colonie de Dawn pour la communauté noire, dans Canada-Ouest (né le 15 juin 1789 dans le Charles County, au Maryland; décédé le 5 mai 1883 à Dresden, en Ontario). Né esclave, Josiah Henson fuit au Canada en 1830. Il crée la colonie Dawn près de Dresden, dans le Haut-Canada, pour les Américains qui fuient l’esclavage. Un groupe d’associés et lui organisent une école ouvrière, la British-American Institute. Il est actif au sein du comité exécutif jusqu’à la fermeture de l’école en 1868. Il joue le rôle de chef spirituel et patriarche et effectue de nombreux voyages de collectes de fonds aux États-Unis et en Angleterre. Il publie son autobiographie en 1849 et il aurait inspiré le personnage principal du roman de Harriet Beecher StoweLa Case de l’oncle Tom (1852).

Évasion au Canada

Josiah Henson essaie d’acheter sa liberté pour la première fois en 1825. Son propriétaire, Isaac Riley, a besoin d’argent et envoie Josiah Henson escorter un groupe de 18 esclaves au Kentucky. Pendant le voyage, le groupe peut sans grande difficulté s’enfuir pour l’Ohio et se libérer, mais Josiah Henson croit à l’offre d’affranchissement de son maître (devenir son propre propriétaire). Par conséquent, il ne permet pas l’évasion et plus tard, il est déçu lorsqu’il réalise que son maître n’a aucune intention de lui rendre sa liberté. En 1829, sa femme, ses quatre enfants et lui sont emmenés à la Nouvelle-Orléans en Louisiane pour être vendus. Sa femme et lui s’enfuient au Haut-Canada et atteignent la péninsule du Niagara le 28 octobre 1830.

L’établissement Dawn

Josiah Henson et sa famille s’établissent près de Dresden, dans le Haut-Canada. Grâce à ses qualités de meneur, il réussit à obtenir le soutien des abolitionnistes qui l’aident à créer l’établissement Dawn, un lieu où les réfugiés de l’esclavage acquièrent les connaissances et les compétences nécessaires à leur autonomie et à leur autodétermination. Il est convaincu que les noirs doivent acquérir des compétences au sein de leur propre communauté. En 1841, ses partenaires et lui achètent 200 acres de terre et en 1842, ils créent le British-American Institute. L’école, élément central de la colonie, est créée pour des étudiants de tous âges et est conçue pour former de façon durable des enseignants tout en offrant une éducation générale, et une instruction sur la main-d’œuvre aux membres de la collectivité. La communauté de Dawn se développe autour de l’Institut avec de nombreux résidents qui travaillent dans l’agriculture, fréquentent l’école, travaillent dans des scieries, des moulins à farine et dans d’autres industries locales.

Après l’Acte d’émancipation de 1863, des membres de la communauté retournent ou déménagent aux États-Unis, mais beaucoup restent à Dawn.

Josiah Henson comme personnage fictif

Son autobiographie, The Life of Josiah Henson, Formerly a Slave, Now an Inhabitant of Canada (1849) est publiée pour amasser des fonds afin de soutenir la colonie Dawn. Beaucoup considèrent la bibliographie de Josiah Henson comme étant la source d’inspiration du personnage principal du roman de Harriet Beecher Stowe, La Case de l’oncle Tom.

Certains ont exprimé leur préoccupation quant à la représentation de Josiah Henson dans le personnage de l’oncle Tom dans le roman de Harriet Beecher Stowe's, La Case de l’oncle Tom. Bien qu’il soit écrit et publié comme un texte antiesclavagiste, le livre dépeint les noirs de manière stéréotypée.