Manitouwadge, canton de l'Ont., district de Thunder Bay; pop. 2105 (recens. 2011), 2300 (recens. recens. 2006); const. en 1975. Manitouwadge est situé dans le nord-ouest de l'Ontario, à 397 km au nord-est de Thunder Bay. Manitouwadge signifie « caverne du Grand Esprit » en langue ojibwé. La région abonde en ressources minérales (cuivre, plomb, argent et zinc), découvertes en 1931. L'absence d'or et l'inaccessibilité de la région retardent toutefois son développement jusqu'en 1953, année où deux hommes de Geraldton, William Dowd et Roy Barker, s'y établissent. Un essor de la prospection s'ensuit, à la suite duquel sont fondées la General Engineering Co. Ltd (GECO) et la Willroy Mines Ltd, qui se lancent dans la production en 1956.

La croissance démographique de Manitouwadge remonte à la construction des embranchements du Canadien Pacifique et du Canadien National et à l'ouverture, en 1954, de la route qui rejoint la Transcanadienne au sud. En tant que camp minier, Manitouwadge avait un caractère unique : même si l'entreprise privée était propriétaire de la plupart des résidences, c'est le gouvernement de l'Ontario qui avait tracé son plan dans le but de créer une ville modèle.