Phyllis (Irene Elizabeth) Marshall. Chanteuse, comédienne (Barrie, Ont., 4 novembre 1921 - Toronto, 2 février 1996). Elle étudia très jeune le piano et était reconnue comme une athlète de piste. Cependant, c'est comme chanteuse qu'elle fit ses débuts, à 15 ans, à la radio à CRCT puis elle se produisit avec Jack Arthur et à la radio de la SRC avec Percy Faith. En septembre 1938, elle a obtenu son premier contrat dans une boîte de nuit de Toronto, le Siver Slipper, avec le groupe Canadian Ambassadors. Encouragée par l'annonceur Byng Whitteker de la SRC à chanter le blues et le jazz, elle s'est produite au cours des années 1940 avec plusieurs orchestres de danse de Toronto (y compris pendant 18 mois à l'hôtel Park Plaza de Toronto, en 1943-1944), avec son propre trio et en tournée aux États-Unis avec l'orchestre de Cab Calloway (1947-1948). Marshall, une contemporaine des premiers artistes de radio noirs comme Eleanor Collins, se fit entendre (1949-1952) dans « Blues for Friday » (plus tard « Starlight Moods ») à la radio de la SRC, et fut la vedette de divers spectacles dont « The Big Revue » (1952-1954) et « Cross-Canada Hit Parade » (1956-1959) à la télévision de la SRC. Elle s'est produite avec des Canadiens éminents du jazz dont Oscar Peterson et Bert Niosi et a participé au spectacle de la tribune à l'Exposition nationale canadienne. Elle chanta aussi en Angleterre, à la télévision de la BBC (1959) (The Phyllis Marshall Special) et dans des boîtes de nuit (1964). Le microsillon That Girl (1964 Col. FS-614), enregistré avec les vedettes américaines du jazz Buck Clayton et Buddy Tate, met en valeur sa façon légère et sûre de chanter et a remporté un prix Juno pour la meilleure musique enregistrée sur microsillon. Auparavant, elle avait enregistré chez Monogram, en 1949.

Sa carrière de comédienne débuta en 1956 au Crest Theatre de Toronto. Phyllis Marshall a tenu des rôles dramatiques et musicaux à la scène et dans des productions radiophoniques et télévisées comme la revue Cindy-Ella (1964), The Amen Corner (1970) à la radio de la SRC et Night Heat à CBS-CTV au milieu des années 1980. Elle a continué de chanter à l'occasion, notamment lors de la remise des prix ACTRA en 1977 et lors du Freedom Fest au Harbourfront en 1988. On se souvient de Marshall comme une des premières célébrités de la télévision canadienne et une pionnière chez les artistes noirs canadiens.