Red Lake, municipalité de l'Ont., district de Kenora; pop. 4366 (recens. 2011), 4526 (recens. 2006); const. en 1998. Red Lake est situé dans le nord-ouest de l'Ontario, sur les bords du lac Red, à 571 km au nord-ouest de Thunder Bay. Site, à l'origine, d'un poste de pelleterie de la Compagnie de la Baie d'Hudson, Red Lake doit sa prospérité moderne à l'exploitation aurifère. L'exploration de la région est d'abord menée par la Commission géologique du Canada en 1883, mais aucun minerai n'est découvert avant 1897. Même alors, l'isolement de la région empêche l'industrie minière de vraiment s'y établir avant 1925, lorsque des concessions minières enregistrées par Ray et Lorne Howey déclenchent une importante ruée vers l'or. Plus d'un millier de prospecteurs envahissent alors la région. Au plus fort de la production, dans les années 30 et 40, 12 mines sont en activité.

Cependant, au cours des trois décennies suivantes, les perspectives d'avenir de Red Lake s'amenuisent en raison de la stagnation de l'exploitation aurifère et de la diminution importante du nombre de mines en activité dans la région. Au milieu des années 80, toutefois, la prospérité revient grâce à la production record des mines Campbell Red Lake et Arthur W. White (anciennement Dickenson).