Temagami

Temagami, ville de l'Ont.; pop. 820 (recens. 2011), 934 (recens. 2006); const. en 1998; située sur le bras nord-est du lac Temagami, à 100 km au nord de North Bay. Dans les années 1890, des campeurs du Sud de l'Ontario, attirés par les beautés naturelles de la région, en ont fait un centre touristique, dont le poète Archibald LAMPMAN vante les charmes dans un poème bien connu. Auparavant, le site était habité par une peuplade indienne vivant du commerce des fourrures. En raison de la construction du chemin de fer de la Temiskaming and Northern Ontario Railway, de 1903 à 1909 (plus tard, Ontario Northland Railway, voir COMMISSION DE TRANSPORT ONTARIO NORTHLAND) les estivants, peu nombreux au départ, se sont mis à affluer. L'un d'entre eux était Archie BELANEY, mieux connu sous le nom de « Grey Owl », qui a vécu à Temagami de 1906 à 1910. Durant la majorité du XXe siècle, le tourisme a été la raison d'être de la ville, malgré quelques tentatives, depuis les années 20, de mettre en valeur la forêt et les mines de fer. La ville s'enorgueillit aussi d'un réseau de sentiers de 25 km qui traversent la forêt White Bear. Cette forêt vierge de 809 ha abrite plusieurs vieux peuplements de pins blancs, tous dans les limites de la ville.